La Fondation du Musée d’art de Joliette (FMAJ) invite la population à participer à une campagne de sociofinancement dans le cadre de laquelle tous les dons seront exceptionnellement triplés.

L’objectif de cette campagne qui se poursuivra jusqu’au 3 décembre inclusivement est de soutenir des projets éducatifs pour les 15 à 29 ans. Dans le contexte de la pandémie et de l’école à distance, les 15 à 29 ans souffrent davantage d’isolement. En tant qu’acteur communautaire impliqué dans sa collectivité, le MAJ souhaite jouer son rôle de moteur culturel et continuer de proposer des occasions de rencontres significatives aux 15-29 ans, et ce, grâce à trois projets mobilisateurs.

« C’est le moment où jamais de donner à la Fondation du Musée d’art de Joliette, annonce d’emblée Jean-François Bélisle, directeur général et conservateur en chef du MAJ et directeur de la philanthropie de la FMAJ. Chaque don compte ! Et on a travaillé fort pour aller chercher des ententes qui nous permettent de tripler chacun des dons que nous recevrons, ce qui est tout à fait exceptionnel ! L’équipe du MAJ a lancé trois projets qui visent la participation citoyenne cette année, en plein contexte de pandémie. Mais là, on a besoin de soutien pour continuer à les opérer et à les développer. Notre mission de diffuser du contenu culturel de qualité nous apparaît plus pertinente que jamais en ces temps de confinement.»

Pourquoi les dons sont-ils triplés ? 

Grâce au programme de financement additionnel du Fonds Mille et UN pour la jeunesse COVID-19 propulsé par le gouvernement du Québec, ainsi qu’à un appariement supplémentaire de l’un de nos grands mécènes, tous les dons reçus dans le cadre de cette campagne seront triplés.

Pour participer à la campagne de sociofinancement

Pour participer, il suffit de se rendre sur la plateforme de La ruche grâce au lien suivant : laruchequebec.com/maj

Cette campagne de sociofinancement se déroule du 5 novembre au 3 décembre 2020.

La Fondation du Musée d’art de Joliette remercie tous les donateurs, ses mécènes, ainsi que La Ruche, et le gouvernement du Québec (Fonds Mille et UN pour la jeunesse COVID-19).