Une conductrice, dans la vingtaine, pourrait faire face à la justice, car elle aurait causé un accident qui a fait un blessé grave, alors qu’elle avait les capacités affaiblies par l’alcool, dans la nuit du 24 juillet, à Sainte-Mélanie

La collision, qui a impliqué un seul véhicule, est survenue vers minuit 40. « Les policiers du poste de la MRC de Joliette ont reçu un appel pour d’une voiture qui aurait percuté une résidence du rang de la Montagne », a expliqué le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec.

À la suite de l’impact, le passager du véhicule, âgé de 22 ans, a subi de graves blessures. Il a été transporté dans un centre hospitalier montréalais pour des blessures qui ne mettent pas en danger sa vie.

Pour ce qui est de la conductrice, âgée de 27 ans, elle a été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool causant des lésions.  Elle a aussi été transportée au centre hospitalier où une prise de sang a été faite sur elle.

Un agent reconstitutionniste en collision s’est rendu sur place durant la nuit pour expertiser la scène.

La conductrice, qui a été libérée sous promesse de comparaître, pourrait être accusée de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool causant des lésions et de conduite dangereuse.

Pour ce qui est la résidence, les dommages sont relativement limités.