La municipalité de Saint-Charles-Borromée a annoncé, le 13 juin dernier, qu’elle en était venue à une entente avec Joliette, Rawdon, Sainte- Julienne, Saint-Sulpice et la MRC de Montcalm afin d’optimiser la vaste acquisition de matériel pour le ravitaillement en air respirable.

« Le but principal de ce regroupement était de doter les Services d’incendie de la région d’un seul type d’équipement afin de faciliter l’interopérabilité  entre eux » a souligné en conférence de presse, Sébastien Toustou, directeur adjoint au service de prévention des incendies de Saint-Charles-Borromée

« Avec cette entente, une première de cette ampleur au Québec et au Canada, les partenaires bénéficient d’économies importantes non seulement pour les appareils, mais il y a aussi des économies qui sont relatives à l’administration, la conception, la rédaction, la publication, l’analyse et l’adjudication des contrats. Nous sommes fiers d’avoir initié ce partenariat, qui génère des retombées dont pourront profiter nos administrations et nos citoyens », a pour sa part mentionné le maire de Saint-Charles-Borromée, Robert Bibeau.

Économies de 300 000$ à 500 000$

C’est en novembre 2017, le Service de la prévention des incendies de Saint-Charles-Borromée a pris l’initiative de lancer un projet régional portant sur l’acquisition d’appareils de protection respiratoire et la création d’un système de ravitaillement en air unique, afin de remplir sur place les bonbonnes d’air utilisées par les pompiers pour la protection respiratoire.

Après une première rencontre d’information concernant l’étendue du projet, les impacts opérationnels, ainsi que les économies d’échelle réalisables par la création d’un tel regroupement, une douzaine de municipalités de la région ont manifesté leur intention d’y participer.  Les travaux ont pris fin en septembre 2018.

À ce moment, huit Services d’incendie ont manifesté par résolution leur intérêt de participer à un appel d’offres regroupé pour l’acquisition des équipements. De ce nombre, six ont montré le désir de participer au système de ravitaillement en air. En novembre 2018, la municipalité de Saint-Charles-Borromée a lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 175 appareils respiratoires, 500 cylindres et 300 parties faciales.

Le contrat a été octroyé en avril 2019 à la compagnie Aréo-Feu pour un montant de près de 1,5 M$. Dès cet automne, les pompiers travailleront avec l’appareil respiratoire de la compagnie MSA modèle G1, un appareil incluant les plus récentes technologies en matière de performance et de sécurité pour les pompiers.

« Avec cet achat regroupé, les casernes économiseront 32 appareils respiratoires, 175 cyclines et deux compresseurs. Cela représente une économie de 300 000 à 500 000$ sur une période de 15 ans. », a ajouté Sébastien Toustou.

D’ici la livraison des appareils respiratoires, la municipalité de Saint-Charles-Borromée mettra en place les équipements nécessaires à l’alimentation en air respirable  Déjà en février 2019, la municipalité a fait l’acquisition d’un compresseur pour le remplissage, d’équipements de stockage et d’une station de remplissage. La prochaine étape consiste à acquérir une remorque et des équipements de remplissage mobile.

Afin de mener à terme ce projet, les municipalités participantes ont pu bénéficier de subventions totalisant 162 000 $ accordées par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), favorisant ainsi l’initiative de regroupement et de mise en commun dans les municipalités.