Les « nouveaux » Prédateurs de Joliette ont connu un week-end parfait en enregistrant deux gains en 24 heures.

La troupe de Samuel Fortier a remporté des victoires convaincantes de 8 à 3, à Montréal-Est, le 13 janvier, et 5 à 1, le lendemain soir, à domicile, contre Gatineau.

Face aux Rangers, les joliettains ont pris l’avance 2-0 après 20 minutes de jeu grâce au 13e de Pierrick Brousseau et le 22e de William Gagnon. Au deuxième engagement, chaque équipe ont marqué trois fois, les filets des Preds ont été réussis par Brousseau (2e du match), Olivier Beaudoin (2e) et Olivier Lambert (14e et 1er avec Joliette).

La domination des visiteurs s’est poursuivie en troisième période avec trois buts soit le 15e de Loick Bégin, le troisième d’Émerick Jeansonne et Brousseau (qui a complété son tour du chapeau).

Les Prédateurs ont dominé 44-28 au chapitre des lancers, la victoire est allée à Alexis St-Amour-Lachance.

Cinq buts sans réplique

Le lendemain soir, la formation joliettaine a rebondi après une mauvaise première période, pour vaincre les Flames dans un match tumultueux.

Dylan Reynolds avait donné l’avance aux visiteurs à 11:04 de la première durant un avantage numérique. Les Preds ont cependant explosé avec quatre buts au deuxième tiers-temps, par l’entremise de Tristan Gagné (26e), Pierrick Brousseau (16e), Félix Gagnon (4e) et Alexis Bolduc (14e).

Loick Bégin a complété la marque avec son 16e à 6:10 de la troisième. Ce troisième vingt fût ponctué de nombreuses escarmouches, les deux officiels ont décerné un total de 130 minutes de pénalité, dont 85 pour Joliette.

Alexis St-Amour a enregistré un deuxième triomphe en 24 heures en stoppant 26 des 27 rondelles dirigées vers lui alors que son vis-à-vis, Édouard Nault, à été mis à l’épreuve à 38 reprises.

« Pour nous, c’est comme une nouvelle saison qui débute avec tous les mouvements effectués au cours des dernière semaines. Les joueurs doivent s’habituer au système de jeu en place et qu’ils s’adaptent de la façon on veut qu’ils jouent aussi. Ce soir, on a fait juste le nécessaire pour l’emporter. On n’avait pas d’affaire à embarquer dans le jeu des Flames en troisième. Nous ne sommes pas là pour faire du folklore »,  a commenté le DG et entraîneur-chef des joliettains.

Photo courtoisie Suzyfoto Aubin

Fin de la période des transactions

Le 10 janvier à minuit, était la date limite pour transiger dans la LHJAAAQ. Les Prédateurs ont été forts actifs en faisant l’acquisition de trois nouveaux joueurs et deux choix au repêchage.

Joliette a tout d’abord obtenu l’attaquant de 19 ans Émile Gagné du Titan de Princeville en retour d’Olivier Quessy et de Tommy Bouchard. « Avec l’arrivée d’Olivier Beaudoin, Félix Allard et Hugo Larkin dans les derniers jours et jumelé au retour au jeu prochainement d’Olivier Archambault, nous avons pu sacrifier Olivier Quessy, que nous aimions beaucoup et qui avait l’équipe à cœur, pour acquérir un attaquant de 19 ans dans peut jouer dans le top 9 avec des « skills » et du « size » et qui sera également un atout sur l’avantage numérique. Pour ce qui est de Tommy Bouchard, il désirait se rapprocher de son lieu de résidence », a déclaré Samuel Fortier.

Ensuite, Cédric Cardinal a été transigé à Montréal-Est en retour de deux choix au repêchage. « Dans la même veine que pour Quessy, nous avions beaucoup de défenseurs sous la main. Cédric nous avait demandé de jouer de façon régulière donc nous avons décidé de l’accommoder et Montréal-Est était à la recherche d’un défenseur, donc le « fit » était b on. Tout comme Quessy, Cardinal nous a rendu de précieux services dès que nous avions fait son acquisition plus tôt cette saison », a ajouté Fortier.

Pour conclure, Joliette a obtenu l’attaquant de 20 ans Olivier Lambert du VC de Laval contre deux choix au repêchage. « Avec le départ de Quessy, nous avions une place de 20 ans de disponible. Nous avions l’œil sur Lambert qui cumule un point par match avec Laval et qui connait plusieurs de nos joueurs étant originaire de la région. Il voulait venir à Joliette et il est prêt à accepter le rôle que nous allons lui donner.  Le prix était bon et ça nous permet d’ajouter de la belle profondeur à notre attaque », a souligné le grand manitou de l’équipe joliettaine.

« En résumé, nous sommes très content de la période des transactions. De notre côté, nous étions en mode transactions depuis bientôt 2 mois. Après nos 10-15 premiers matchs, nous avions établi un plan avec un long processus, mais qui aura été bénéfique. Nous avons ajoutez beaucoup de « size », des « skills » offensifs, de la vitesse et nous pensons maintenant que nous sommes parmi les très bonnes équipes de la LHJAAAQ. Maintenant il va rester à le prouver soirs après soirs », a conclu Samuel Fortier.

En bref

L’organisation joliettainne a dévoilé le groupe de leaders d’ici la fin de la campagne. William Gagnon est le nouveau capitaine des Preds, ses adjoints seront Olivier Archambault, Alexis Bolduc, Fabrice Champoux et le nouveau venu Félix Allard.

À sa quatrième et dernière saison avec les Prédateurs, le #9 fait preuve d’un fort leadership et d’influence auprès de ses coéquipiers, jumelé à son désir de gagner match après match.

Les Preds disputeront deux matchs à domicile au cours du prochain week-end, alors que le VC de Laval et le Phoenix de Montréal sont au Centre récréatif Marcel-Bonin, les 20 et 21 janvier prochain.