Une rencontre s’est tenue le 9 janvier dernier à l’école secondaire Bermon afin de célébrer l’implantation d’un 5e  secondaire dès la rentrée 2020-2021. S’étaient réunis pour l’occasion, les commissaires de la Commission scolaire des Samares, la Direction générale de la Commission scolaire, les maires de la ville de Saint-Gabriel, de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon et de la municipalité de Saint-Didace, le conseil d’établissement de l’école ainsi que les membres du personnel.

Un grand jour pour l’école secondaire Bermon

L’événement a donné lieu à de touchants témoignages et a démontré à quel point ce changement majeur aura  un impact des plus positifs sur la motivation et le désir de persévérer des élèves. Évidemment, l’ouverture du 5e secondaire en septembre a créé beaucoup d’engouement chez les élèves. « Pour ma part, à la rencontre des commissaires lorsqu’ils ont annoncé qu’à partir de l’an prochain nous allions avoir un 5e secondaire, j’ai été émue », a confié Tatiana Comtois, élève de 4e secondaire qui fera partie de la première cohorte de finissants de l’école en juin 2021.

« Nous croyons que la persévérance des élèves augmentera parce que certains étaient déjà stressés dès leur première année au secondaire en pensant qu’ils ne feraient pas leur dernière année dans cette charmante famille. Maintenant, ils n’auront plus besoin d’y penser, car ils pourront y rester », a affirmé Steven Morin, membre du conseil étudiant de Bermon.

Le président de la Commission scolaire des Samares, monsieur Michel Forget, avait un mot pour les élèves : « Je vous souhaite de vous épanouir et de terminer votre secondaire dans un environnement apprenant, créatif et ouvert sur le monde. »

« C’est une excellente nouvelle pour toute la région », lancent messieurs Mario Frigon et Gaétan Gravel, respectivement maire de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon et maire de la ville de Saint- Gabriel. « En plus de permettre de garder nos jeunes et leur famille dans notre secteur, cela s’avère un moyen concret et efficace pour contrer le décrochage scolaire », ajoutent-ils.

Beaucoup de travail reste à accomplir d’ici septembre et déjà de nombreux projets sont sur la table. Décidément, la petite famille de l’école secondaire Bermon s’agrandit et c’est avec fébrilité que toute l’équipe se prépare à relever ce nouveau défi.