La communauté de St-Jean-de-Matha est heureuse de souligner la distinction honorifique de Madame Yvonnique Champagne, récipiendaire de la Médaille d’argent du lieutenant-gouverneur du Québec le 17 avril dernier, pour sa contribution soutenue au sein de la municipalité et ses environs.

Le maire de St-Jean-de-Matha, Martin Rondeau, nous partage d’ailleurs toute la chance qu’il se considère d’avoir eu Mme Champagne comme enseignante.

« Cette dame aime profondément les gens et je ne suis pas étonné de voir qu’à 88 ans elle poursuit sa mission soit celle de donner au suivant. Elle est une ressource et un joyau pour une communauté comme la nôtre », a déclaré M. Rondeau

Ayant tenu classe depuis les écoles de rang d’époque à leurs modernisations, son implication auprès des familles dépasse largement le cadre de sa profession, car le don de soi chez elle relève plutôt de la vocation. En comptant tous et les petits bonnets de bienvenue qu’elle tricote toujours pour les nouveaux nés et les paires pantoufles qu’elle aura tricotées pour ses classes de 6e année,  rares sont les foyers qui n’auront pas eu leur part des tricots réconfortants de cette grande dame.

Mais cette distinction souligne plus particulièrement une vie de participation et de présence constante aux différentes initiatives d’entre aides communautaires, ainsi qu’au sein des Filles d’Isabelle, et ce, sur plus de 50 ans.   L’équivalent d’un 2e emploi à temps plein d’aide aux plus démunis et aux malades à travers des actions concrètes ancrées dans la foi et la compassion. Sans oublier qu’elle aura aussi tenu un restaurant, une maison,  et élevé deux enfants.

Quand on lui demande d’où lui vient toute cette motivation;  quel est son secret pour demeurer aussi active encore à 88 ans?  Elle dit que de prendre des actions concrètes d’entre aides tisse des liens entre nous et donne un sens à notre existence, en plus de mettre en perspectives nos tracas personnels du quotidien.

« Si on est encore en santé et que l’on peut servir, de voir les sourires ou les petits répits que ça peut offrir, ça nous fait sentir vivant! », souligne Yvonnique Champagne.

Toujours active, elle donne de son temps quotidiennement aux personnes en fin de vie au CHSLD Piedmont, en place depuis  2004. Son engagement va de pair avec son message de partage, d’amour et de paix.

Bien au-delà de ce prénom singulier, sa contribution et son engagement résonneront certainement encore sur bien des générations à venir. Et nous la remercions de tout notre coeur.

P.-S. Si, par chance, vous aviez toujours une paire de ses pantoufles, gardez ça précieusement, c’est une bénédiction!

Texte Courtoisie de Roxane Archambault 2020