Présentée du 15 au 20 mars dernier, la première semaine de dépistage précoce organisée par la Grappe Éducative Montcalm et le Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm a permis d’accompagner pas moins de 94 enfants âgés de 3 à 5 ans.

En collaboration avec l’équipe de Co-Clinique, ces enfants, identifiés par les centres de la petite enfance et du préscolaire provenant essentiellement des municipalités de St-Lin-Laurentides, Ste-Julienne et St-Calixte, ont été rencontrés par le spécialiste qui répond à leurs besoins, soit en orthophonie, ergothérapie ou psychoéducation. Si cette première étape de dépistage est déjà un bon départ, la Grappe Éducative Montcalm se réjouit de pouvoir assurer une prise en charge pour certaines familles, via son infirmière notamment, et dans certains cas, d’offrir des consultations supplémentaires auprès de Co-Clinique.

Liste d’attente et phase 2

Selon la spécialité requise, certains enfants n’ont pas pu être rencontrés durant la semaine et se retrouvent ainsi sur une liste d’attente. Car au total, c’est 121 enfants qui ont été identifiés dans le cadre de cette première semaine de dépistage. La Grappe Éducative Montcalm tentera donc de coordonner des rencontres jusqu’à ce que tous ces enfants âgés entre 3 et 5 ans soient évalués par un intervenant. Par ailleurs, une phase deux du projet pourrait bientôt être annoncée pour étendre ces rencontres de dépistage aux jeunes du primaire des municipalités de Saint-Lin-Laurentides, Sainte-Julienne et Saint-Calixte.

Rappelons que la Grappe éducative Montcalm a pour mission d’accompagner, d’encadrer et de soutenir les jeunes de 0 à 35 ans et leur famille dans un parcours d’éducation continu et intégré, en initiant un changement positif et inspirant dans le milieu. Le projet est piloté par le Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm et rendu possible grâce à la collaboration de la MRC de Montcalm et du Gouvernement du Québec.