Le Service de sécurité incendie de Sainte-Julienne pourra compter sur une garde interne qui sera en poste à compter du 17 mai prochain. Considérant l’augmentation considérable des appels d’urgence, la garde interne permettra une réduction significative des temps d’intervention. La réalité de la croissance démographique et les besoins en matière d’interventions efficientes, la volonté de répondre efficacement au schéma de couverture de risque et la volonté d’offrir un service de prévention performant sont, entre autres, des aspects qui ont été considérés lors des pourparlers entre les parties.

« Les règles de conformité en matière de formation sont de plus en plus élevées. La garde interne étant présente 7 jours sur 7, même les jours fériés, les pompiers présents pourront aussi bénéficier de formations. Je suis très satisfait de cette entente qui permettra d’assurer des conditions de travail optimales pour les intervenants en plus d’assurer une plus grande sécurité pour les citoyens », a indiqué, par voie de communiqué, le 19 avril, Éric Ducasse, directeur du Service de sécurité incendie de Sainte-Julienne.

La lettre d’entente a été signée le 14 avril dernier en présence des représentants de chacun des partis. « Les négociations en vue de signer la lettre d’entente se sont très bien déroulées. Les raisons qui ont mené à signer cette entente avaient un sens logique pour notre municipalité. La sécurité des citoyens est au cœur des priorités pour le conseil municipal et, à mon avis, considérant la hausse des interventions au cours de la dernière année, nous étions rendus à instaurer une garde interne à la caserne », a précisé Jean-Pierre Charron, maire de Sainte-Julienne.