Un septuagénaire a été accusé d’avoir allumé deux incendies criminels, à quelques minutes d’intervalle, à Joliette.

Richard Brown, 73 ans, de Joliette, a comparu cet après-midi (10 février) pour faire face à deux chefs d’incendie criminel et un bris de condition.

Les incendies auraient été allumés vers 15h25, la veille, sur la rue Fabre. Il s’agirait d’un container d’EBI et d’un bac de recyclage.

À la suite de ces incendies suspects, la SQ du poste de la MRC de Joliette a ouvert une enquête et a procédé à l’arrestation du suspect.

Ce dernier aurait brisé une de ses conditions, soit de ne pas posséder et ni porter, à quelque titre que ce soit, des armes offensives ou à usage restreint. M. Brown était en effet en attente de procès dans un dossier de vol d’argent sur une dame à Saint-Michel-des-Saints. Il aurait notamment menacé celle-ci avec une hache et un couteau. À la suite de sa comparution en cour, une évaluation psychiatrique avait été demandée pour évaluer son aptitude à comparaître.

La Couronne ne s’est pas objectée à sa remise en liberté. M. Brown a dû signer un document dans lequel, il devra respecter plusieurs conditions. Il reviendra en cour le 5 mars pour la suite des procédures.

(Avec la collaboration de François Morin – CFNJ Nouvelles)