Un joliettain arrêté à la suite d’un vol qualifié survenu le 10 juin dernier, à Joliette, devra attendre son procès en prison.

Jonathan Jetté, 28 ans, était de retour, au palais de justice de Joliette, pour son enquête sur remise en liberté, le 25 juin, en après-midi.

La Couronne a présenté un bref résumé des faits dans ce dossier.  En fin de soirée, le 10 juin dernier, l’accusé s’est présenté, en compagnie de deux autres personnes, soit Deby Aisha François, 19 ans ainsi que de Francis Dansereau, 33 ans, tous deux de Joliette, dans un logement de la rue Flamand.

La victime avait préalablement pris rendez-vous avec la dame, mentionnée précédemment, pour des services sexuels. Arrivés sur les lieux, les suspects auraient menacé la victime en lui demandant son argent. Celle-ci s’est exécuté et a remis une somme de 280$ et les trois individus ont quitté les lieux.

Grâce à une description donnée par la victime, ils ont rapidement été arrêtés dans la nuit. Ayant été accusé de vol qualifié, Deby Aisha François et de Francis Dansereau ont pu reprendre leur liberté sous plusieurs conditions.

Pour ce qui est de Jonathan Jetté, celui-ci a témoigné devant le juge François Landry en demandant d’obtenir un cautionnement pour suivre une thérapie fermée. Depuis l’âge de 15 ans, il consomme de nombreuses drogues dont du cannabis, de la cocaïne et du Free base.

« L’accusé a un dossier judiciaire plus que chargé, dont plusieurs bris de probation et de condition. Je ne crois pas en sa sincérité quand il dit qu’il est maintenant prêt à suivre une thérapie », a lancé le juge en ordonnant sa détention jusqu’à son procès.

Outre le vol qualifié, l’accusé fait aussi face à quatre chefs de bris de probation et un bris d’ordonnance d’interdiction d’avoir des contacts, notamment de communiquer par quelconque moyen que ce soit, avec une personne de moins de 16 ans.

Jonathan Jetté, qui est représenté par Me Catherine Daniel-Houle, reviendra en cour le 6 août prochain pour la suite des procédures.