Un résident de Rawdon, arrêté à la suite d’une perquisition en matière de stupéfiants, en février dernier, entend régler ses comptes avec la justice.

Sédric Tétrault-Boisvert, 28 ans, était de retour au palais de justice de Joliette, en matinée, le 15 septembre, pour la suite des procédures.

Par le biais de son avocate, Me Karine Boisvert, l’accusé a annoncé au juge Normand Bonin son intention de plaider coupable le 6 janvier 2021 à différents chefs d’accusation.

Des accusations de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et la distribution et de bris de probation avaient été déposées contre Tétrault-Boisvert.

Me Boisvert a aussi fait savoir au tribunal qu’une suggestion commune d’une peine de détention ferme sera faite à cette date.

Un co-accusé, Alexandre Jourdonnais, aussi âgé de 28 ans, a aussi réglé ses comptes avec la justice il y a quelques semaines et a écopé d’une peine de 28 mois, laquelle tenait compte de la détention préventive.

Lors des perquisitions, les policiers avaient saisi plus de 2100$ en argent canadien, près de 100 gr. de haschich, près de 65g. de cannabis, près de 3 gr. de cocaïne, des médicaments, du poivre de Cayenne, un pistolet avec des munitions, deux fusils à air comprimé et un couteau.