La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) Matawinie est fière de soutenir Monsieur Kenny Isabelle Dubé dans la création de l’entreprise Mécanique E.G.L. Grâce au soutien financier reçu via le programme Stratégie jeunesse de la SADC Matawinie, qui inclut une exemption d’intérêts de deux ans,  la nouvelle entreprise a vu le jour à Rawdon, dans Lanaudière.

Monsieur Kenny Isabelle Dubé œuvre dans le domaine de la mécanique automobile depuis maintenant plus de 15 ans. Son expérience, au fil des années, l’a amené à réaliser un rêve, celui d’ouvrir son propre garage de mécanique générale sous le nom de Mécanique E.G.L.

De par son perfectionnement constant en formation continue, Monsieur Dubé souhaite offrir à ses clients un service qui se démarque de la concurrence. Bien évidemment, celui-ci proposera l’ensemble des services qui sont offerts dans les ateliers de mécanique générale dont : l’entretien complet, diagnostic, changement de pneus, changement d’huile, remplacement de pare-brise, air conditionné, freins, suspensions, etc.

Située sur le Chemin Saint-Alphonse, à Rawdon, l’entreprise dispose d’un lève-véhicule ayant une capacité de 12 000 livres, principalement adapté pour la clientèle commerciale qui possède de plus gros équipements. Mécanique E.G.L. fait également partie de la grande famille des garages NAPA AutoCare, ce qui lui procure la force d’un réseau et les avantages de celui-ci.

La SADC Matawinie est fière d’avoir soutenu Monsieur Kenny Isabelle Dubé dans la création de son entreprise par de l’accompagnement et un soutien financier via son programme Stratégie jeunesse.

La SADC Matawinie est un organisme, à but non lucratif, de développement  socioéconomique qui travaille au dynamisme de sa collectivité depuis 25 ans. Fidèle à son mandat,  elle offre des produits financiers flexibles aux entreprises en démarrage, en croissance et en relève. Le programme Stratégie jeunesse de la SADC, encourage l’acquisition, la mise sur pied, l’expansion ou la modernisation d’une entreprise par des jeunes entrepreneurs de 18 à 35 ans. Il peut atteindre une contribution maximale de 25 000 $.

Photo courtoisie