Un beau partage du Centre de prévention du suicide de Lanaudière

Photo courtoisie. M. Claude St-Pierre, président du CPSL lors de la prise de photo, remet un chèque symbolique à Mme Manon Houle, B.T.S., travailleuse de rang

Dans le cadre de la Stratégie nationale en prévention du suicide du ministère de la Santé et des Services sociaux, le Centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL) s’est vu octroyer une importante subvention de 75 000 $. Le conseil d’administration de l’organisme a jugé important de partager cette subvention avec le service de travailleur de rang de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Lanaudière en lui remettant la somme de 30 000 $.

M. Claude St-Pierre, président de l’organisme au moment de la remise, explique : « La détresse psychologique est présente dans toutes les sphères de la société. Le CPSL est heureux de pouvoir offrir un soutien financier au service de travailleur de rang de la Fédération de l’UPA de Lanaudière pour intervenir auprès de la clientèle agricole, qui subi particulièrement les contre-coups des changements climatiques et de l’inflation, entre autres. Le partage de cette importante subvention illustre le travail de collaboration entre nos deux organismes. »

Le concept de travailleur de rang, inspiré du travailleur de rue, s’inscrit dans une approche préventive proactive. L’intervenant va à la rencontre des producteurs agricoles, directement sur leur entreprise, afin de déceler et d’intervenir si un producteur, ou une personne de son entourage, démontre des signes de détresse psychologique. Ce service est confidentiel et gratuit. Le taux de suicide chez les agriculteurs est malheureusement deux fois plus élevé que celui de la population générale.

« Le dossier de la santé psychologique est une priorité pour l’UPA. De nombreux facteurs viennent alourdir la tâche des familles agricoles et la présence de notre travailleuse de rang permet à nos membres de mieux se préparer à relever ces défis. C’est important d’utiliser ce service disponible pour s’aider à ventiler et j’invite mes confrères et consœurs à en bénéficier au besoin », affirme M. Marcel Papin, président de la Fédération de l’UPA de Lanaudière (FUPAL).

En 2022, ce sont plus de 200 interventions qui se sont tenues sur le territoire de Lanaudière. Mme Manon Houle, travailleuse de rang, estime que le service est plus pertinent que jamais : « il est essentiel pour moi d’offrir une présence sur le territoire et un service qui répond à un besoin criant chez la clientèle agricole. Le contexte économique, loin de s’améliorer à court terme, continu d’apporter son lot de problèmes et avec lui, la détresse psychologique qui en découle. Tous les efforts sont également mis en branle pour maintenir la gratuité du service ».

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette