Quatre personnes ont été arrêtée, dans la soirée  du 29 avril, à la suite de plusieurs perquisitions réalisées par les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Joliette, en coordination avec les enquêteurs de la Division des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé Rive-Nord.

Une perquisition, dans une résidence de l’avenue des Champs Élysées à Notre-Dame-des-Prairies, a mené à l’arrestation d’un homme de 23 ans et à la saisie d’une importante quantité de drogues.

Alors que les policiers se trouvaient sur place, ils ont procédé à l’arrestation de deux autres hommes de 21 ans et 38 ans qui se sont présentés sur place, ils sont également suspectés d’être reliés au trafic de stupéfiants. Un autre suspect âgé de 38 ans a été arrêté au cours de la soirée.

Au total, trois résidences (deux à Notre-Dame-des-Prairies et une à St-Ambroise de Kildare) ont été perquisitionnées au cours de la soirée ainsi que deux véhicules, ceux-ci ont été saisis comme biens infractionnels.

Les quatre suspects arrêtés ont été interrogés par les enquêteurs et seront de retour à la cour à une date ultérieure où ils pourraient faire face, notamment, à des accusations de trafic de stupéfiants.

L’intervention des patrouilleurs et enquêteurs a permis, jusqu’à présent, de procéder à la saisie de :

  • Plus de 5200 gr de cannabis en cocottes
  • 29 gr cannabis (wax)
  • 75 gr de haschisch
  • 6 cigarettes électroniques pour cannabis
  • 1 litre GHB
  • 50 000 comprimés de  méthamphétamines
  • 100 comprimés d’Ectasy
  • Plus de 57 gr cocaïne
  • MDMA·
  • Des Champignons magiques
  • 680 comprimés de Dilaudid
  • 300 comprimés de morphines
  • 1000 comprimés Séroquel
  • 315 comprimés inconnus
  • Des comprimés Viagra
  • Du matériel servant au trafic de stupéfiants.( téléphones cellulaires, sacs, balances)

Le bilan total de la saisie n’est pas encore terminé. L’enquête se poursuit dans ce dossier.

Cette opération policière est effectuée dans le cadre du programme ACCES-Cannabis, qui a pour mission de diminuer l’accessibilité du cannabis illicite sur le marché québécois, notamment chez les jeunes et à diminuer la concurrence déloyale des producteurs et trafiquants illégaux faites à la SQDC.

L’enquête a débuté suite à des informations reçues transmit par le public. Un maitre-chien a pris part à l’opération.

Rappelons que tout évènement suspect ou acte criminel peut être communiqué, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec 1 800 659-4264.