Les Sportifs Pétroles Bélanger, dont le sobriquet était les Sportifs de Joliette à leurs trois premières saisons, c’est une idée de la famille Majeau de Saint-Esprit, propriétaire de la réputée cabane à sucre des Sportifs, rendez-vous incontournable pour les amateurs de repas traditionnel de cabane à sucre. Germain et son fils Nick ont travaillé d’arrache-pied pour monter une équipe qui plairait aux fans de hockey sénior de la grande région de Joliette. 

Après une première saison respectable avec André Lachance derrière le banc, les deux saisons suivantes ont été plus difficiles, la formation joliettaine ayant entres autres beaucoup de difficultés à recruter des joueurs de premier plan. Mais un fait est toujours resté. La persévérance de la famille Majeau. Celle-ci n’a jamais baissé les bras et a multiplié les efforts pour tenter d’offrir une équipe compétitive à son noyau de fans assidus.

Cette saison, avec l’arrivée du duo Roch-Lachance, cette équipe s’est métamorphosée du tout au tout. Les Sportifs Pétroles Bélanger sont passé de la dernière place du classement général à la cinquième position, deux points seulement derrière Plessisville, qu’ils ont vaincu en quart de finale. En saison régulière, ils ont été une des deux seules équipes à vaincre La Tuque, l’autre formation étant le Métal Pless de Plessisville. De plus, en séries, les hommes de Lachance et Roch ont été les seuls à vaincre La Tuque deux fois à leur domicile. Si on fait exception des Cyclones Junior AA qui ont remporté le championnat des séries il y a deux ans, la dernière conquête d’un championnat des séries par une équipe majeure à Joliette remontait à la saison 2006-2007. À cette occasion, L’Action de Joliette Junior AAA dirigée par Dominique Ducharme avait remporté un deuxième championnat consécutif.

Au tournoi printanier, les Sportifs Pétroles Bélanger, ont conservé une fiche de 12 gains et cinq revers, dont un seul à domicile, soit le revers de 10-1 face à La Tuque. De surcroît, sur les 12 gains, cinq ont été inscrit sur les patinoires adverses.

Au niveau des joueurs, le directeur-gérant Gaby Roch a fait un travail colossal pour faire des Sportifs Pétroles Bélanger, une équipe compétitive dès cette saison. Plusieurs acquisitions ont eu un impact majeur sur les résultats de l’équipe. On n’a qu’à penser en premier lieu aux acquisitions des frères Roch lors du repêchage, premier geste significatif du duo Lachance-Roch. Par la suite, la deuxième acquisition d’envergure est sans contredit l’arrivée du gardien étoile Frédéric Piché, acquis du Bellemare de Louiseville en retour de Danick Poirier.  En septembre, la formation joliettaine s’entend avec Rock Régimbald, qui est devenu au fur et à mesure que la saison avançait, un rouage offensif indispensable pour les entraîneurs. En cours de saison, le DG Roch envoie les frères Éthier, Jordan et Michaël, à Plessisville en retour de Jonathan Ouellet. En décembre, Gaby Roch ajoute Raphaël Lafontaine à une attaque déjà bien garnie. Mentionnons également la venue de l’homme fort Guillaume Coudé-Tremblay, qui malgré un rôle plus discret en séries, aura eu un impact important en saison régulière sur le respect que les autres formations devaient aux joueurs des Sportifs Pétroles Bélanger. Et c’est l’entraîneur-chef André Lachance aidé de Roch et Jason Pollak qui a fait en sorte que la chimie s’installe tout en instaurant un système de jeu efficace.

Comme il le mentionnait le soir de l’élimination du Bellemare de Louiseville, leur plan a juste fonctionné un peu plus vite que prévu, en remportant le championnat dès leur première saison en poste. Avec ce haut fait d’armes, le personnel d’entraîneurs aura assurément l’embarras du choix au prochain camp d’entraînement, car plusieurs joueurs de qualité n’appartenant à aucune équipe du circuit Dorais pourraient vouloir se joindre à la formation championne.

En début de séries éliminatoires, malgré une belle saison, personne ne s’attendait à voir la formation joliettaine conquérir le précieux trophée. L’élimination de Plessiville sans être facile, c’était plausible, mais éliminer les Loups de La Tuque. Wow !! quel accomplissement !! Face au Bellemare de Louiseville, dans un affrontement entre l’élève et le maître, soit entre André Lachance et Dean Lygitsakos, les Sportifs Pétroles Bélangeront déjoué une fois de plus les pronostics et éliminer la formation louisevilloise en cinq rencontres.

Maintenant que la saison 2018-2019 est terminée, à quoi s’attendre l’an prochain ? Chose certaine, le défenseur Jean-Philippe Côté et et l’attaquant David Poulin ont déjà confirmé leur retraite. Par contre le capitaine Joël Roch a confirmé qu’il sera de retour pour une autre saison. Et de plus, comme le Lanauweb l’a annoncé en primeur, le duo Roch-Lachance sera de retour l’an prochain pour offrir une autre saison remplie d’émotions à ses partisans. L’organisation réussira t-elle à garder le noyau intact pour garder la chimie qui régnait au cours de la dernière campagne ? Parions que les Sportifs Pétroles Bélanger seront assurément dans le peloton de tête du classement de la Ligue Sénior AAA du Québec la saison prochaine.