Une lourde commande attendait les Sportifs de Joliette, le 15 décembre, alors que l’équipe joliettaine visitait le puissant Bellemare de Louiseville, qui n’a subi que deux défaites depuis le début de la saison.

La troupe de Nick Majeau (Michel Deschamps purgeait son deuxième match de suspension sur trois) a livré une belle bataille mais s’est finalement inclinée 5 à 2.

Olivier Damphousse a ouvert la marque pour Joliette à 8:37 de la première, avec son premier de la saison. Au deuxième vingt, Daniel Pharand a doublé l’avance des Sportifs avec son quatrième à 3:03.

À mi-chemin dans l’engagement, les jolettains ont profité d’un double avantage numérique mais ont été incapable d’en profiter. À la fin de période, Julien Lepage et Julien Belhumeur ont écopé chacun d’une pénalité.  Le Bellemare est revenu dans la rencontre en marquant deux fois en 37 secondes durant ces punitions grâce  à Maxim Dufour (19:10) et Nelson Vargas-Dias (19:47).

« Depuis le début de la saison, notre jeu de puissance connaît des ratés. Mais les blessures à des joueurs-clé comme David Poulin et Danick Poirier n’ont certes pas aidé. On va travailler sur cet aspect en tenant une bonne séance d’entraînement durant les Fêtes », a commenté après la partie, Nick Majeau.

Julien Houle a donné l’avance pour Louiseville, pour la première fois du match, lors d’un désavantage numérique à 1:29 de la troisième. François Godin (4:59) et Mathieu Laverdure (6:38) ont complété la marque pour les gagnants.

Malgré le fait qu’il ait accordé cinq buts, Mickael Boudreault a été très solide en faisant face à 42 lancers, Joliette en a obtenu 34 sur Joel Quirion. Trois combats ont éclaté durant le match.

« On a ajouté un très bon match dans l’ensemble. On a dominé durant les 38 premières minutes. On a les outils pour tenir tête au Bellemare. Il ne manque que de la confiance », a précisé Nick Majeau.

Les Sportifs disputeront un dernier match avec la pause des fêtes, le 23 décembre, alors que les Condors de Saint-Cyrille seront les visiteurs au Centre Récréatif Marcel-Bonin dès 20h30. Une belle rivalité s’est installée entre les deux équipes et le prochain duel promet d’être intéressant.