Les Braves de Lanaudière étaient toujours sur la route pour leur troisième match de la saison face au Phénix de Trois-Rivières au magnifique stade de football des Diablos du cégep de Trois-Rivières.

Encore une fois les Lanaudois se présentaient avec un alignement réduit pour des raisons de blessures ou pour des absences causées par le changement d’horaire de dernière minute causé par l’abandon des Montagnais du Saguenay-Lac St-Jean à moins d’une semaine avant le coup d’envoi de la saison 2018.

Si on fait un résumé de cet affrontement, on pourrait dire que c’était un duel sans rythme et sans dynamisme car les nombreuses punitions ont brisé l’élan de l’offensive et de la défensive des Lanaudois.

Au premier quart, l’offensive de Lanaudière peinait à avancer et s’établir avec la rigueur qu’on leur connait. Beaucoup de punitions qui ont brisé leur rythme.  Malgré tout, le porteur de ballon Manu Crisi-Lauzon était dans une forme splendide et il a réussit à faire avancer le ballon, le quart étoile Léandre Éthier a réussi a bien lancé le ballon à ses receveurs puis, Crisi-Lauzon continue a progressé au sol et marquer le premier touché du match. 7 à 0.

La défensive des Braves est sans pitié au premier quart et le Phénix est incapable de progresser et les Trifluviens n’ont d’autres choix que de dégager à quelques reprises. Lanaudière a même réussi même un touché de sûreté en plaquant un joueur des Phénix dans sa propre zone de but. 9 à 0.

Devant une attaque brouillonne qui démontre des difficultés à bien finir les jeux au deuxième quart, les Braves décident de pratiquer leur unité de placement de trois points plutôt que de forcer le jeu tout en voulant démontrer du respect à leur adversaire. Le botteur Dominic Beaudoin ajoute donc 2 placements au deuxième quart. 15 à 0.

À la fin du ce quart, la défensive des Braves est indisciplinée et le Phénix de Trois-Rivières a la tâche facile car les nombreuses punitions des Braves les mènent à quelques verges de la zone des buts. Le quart du Phénix Yanick Hébert rejoint Alexandre Paquet pour le touché grâce à une petite passe. La mi-temps se termine 15 à 6 car les Trifluviens ont manqué leur converti.

En deuxième demie, les Braves décident de se réveiller afin de marquer des points et ne plus rien donner en défensive. Ainsi,  Paul Cantave mène la défensive avec deux interceptions et au moins six plaqués,  le secondeur Ralph Bélair y va aussi avec de nombreux plaqués pour perte et au moins 10 plaqués au total.

À l’offensive, Éthier rejoint Mike Pierrecin par la passe, le porteur de ballon Crisi-Lauzon s’occupe de la fin de cette partie. 22 à 6.  Il a attrapé quelques passes en plus de porter le ballon tout en brisant les tentatives de plaqués.  Il cumule des verges, des centaines de verges et il ajoute deux touchés au sol.

La marque finale de 36 à 6 se termine pour les Braves qui sortent de ce duel avec l’impression que l’offensive n’a pas explosé comme elle en est normalement capable. Puis du côté de la défensive, l’objectif d’un blanchissage n’a pas été respecté pour cause de l’indiscipline.

Les Braves ont congé la fin de semaine prochaine et ils retourneront à la tâche, dimanche le 3 juin face au Showcase de Montréal.

Braves, Lanaudière, Phénix, Trois-Rivières, Manu Crisi-Lauzon
Photo Courtoisie

Les Braves de la semaine !

Braves offensif – # 6 Manuel Crisi-Lauzon

L’ancien porte couleur des Carabins de Montréal, Manuel Crisi-Lauzon a connu une excellente journée au boulot en ce 19 mai. Le #6 des Braves de Lanaudière a cumulé les verges tout au long de la journée tout en brisant les tentatives de plaqués des Trifluviens. Crisi-Lauzon a cumulé des centaines et des centaines de verges au sol et par la passe lors de cette confrontation ; Braves vs Phénix. Le #6 Manu Crisi-Lauzon a été l’attaque et l’offensive des Braves en marquant 3 touchés.

Braves défensif – #12 Paul Cantave

Le demi de coin originaire de Repentigny a connu tout un match. Profitant de l’absence de plusieurs joueurs sur la tertiaire, Cantave a relevé le défi avec brio en causant 2 revirements. 2 interceptions et il aurait bien pu en avoir une 3ième … si ses mains ne lui avaient pas joué des tours.  De plus, #12 Paul Cantave a cumulé des plaqués et assistés des plaqués tout au long de la journée.  Une très belle performance de ce joueur qui a du vivre l’une de ses plus belles performances en carrière.

Braves joueur de ligne – #67 Louis-Simon Laurin

Depuis le début de la saison, Louis-Simon démontre beaucoup de fiabilité.  Évoluant normalement comme bloqueur à droite, il joue comme bloqueur à gauche en ce début de saison et il amène une stabilité sur ce côté de la ligne. Il protège bien le quart étoile #16 Léandre Éthier et il ouvre des brèches pour le porteur # 6 Manu Crisi-Lauzon.  De plus, ce joueur joue avec une blessure depuis le début de la saison mais compte tenu qu’il y a eu des désistements et des blessures sur la ligne offensive des Braves, le #67 tient le fort.

Braves obscur – #40 Ralph Bélair

De retour à la suite d’une suspension, le #40 des Braves étaient partout sur le terrain. Il a cumulé 6 à 7 plaqués pour perte et 10 plaqués au total.  Raphaël a adopté une attitude sans faille et sans reproche durant la partie. Normalement de tempérament bouillant, le secondeur étoile et ancien MVP a su se gérer et améliorer son jeu. D’une certaine manière, #40 Bélair a donc joué dans l’ombre de son collègue #12 Paul Cantave qui a connu le ou l’un des meilleurs matchs de sa carrière.

Et suivez les Braves sur leur site, leur page facebook ou sur leur chaine youtube!

 https://braves.lfspq.ca/fr/index.html

https://www.facebook.com/bravesdelanaudiere/

https://www.youtube.com/channel/UCmpLXZfESOA7N0PiNV52DnQ