C’est à St-Donat qu’une cinquantaine d’intervenants provenant de tous les milieux du plein air lanaudois se sont donné rendez-vous le 11 octobre dernier pour échanger sur leurs préoccupations et ambitions communes pour l’avenir du développement du plein air dans Les Montagnes de Lanaudière.

Plusieurs projets collaboratifs de plein air ont ainsi été suggérés et développés par les participants, tous mobilisés pour assurer la mise en œuvre de ceux-ci à court et moyen terme.

Monsieur Joé Deslauriers, Maire de St-Donat et hôte de l’événement, Ambassadeur de la démarche de développement du plein air dans Les Montagnes sera épaulé par David Lapointe, directeur général de la Société de développement des parcs régionaux de la Matawinie (SDPRM), qui servira de Guide pour cette zone. Accompagné d’Alexandre Fréchette, agent de développement régional en plein air pour Loisir et Sport Lanaudière et de son équipe de consultants, tous ont dressé le portrait, les enjeux et les principaux dossiers porteurs pour la zone. Par la suite, des tables de discussions ont été organisées pour recueillir les idées et projets pour l’élaboration d’un plan d’action, puis un groupe de travail a également été formé pour la zone Les Montagnes.

« Ce fut un privilège de pouvoir m’adresser aux participants afin de leur parler de notre expérience et surtout, de promouvoir l’importance de travailler ensemble au développement des activités récréatives et de plein air dans Lanaudière », raconte Monsieur Deslauriers. « En tant qu’ambassadeur du secteur Les Montagnes, je vous assure de mon entière collaboration ». 

En partenariat avec un comité-conseil régional d’acteurs multisectoriels influents en plein air, ces consultations ont été mises sur pied à la suite du premier Forum lanaudois en plein air, qui s’est déroulé en mai dernier au camp Plein air Lanaudia, et qui a mobilisé plus de cents acteurs. Le Forum a donné naissance à la première ébauche d’un plan de développement lanaudois en plein air.

Organisée par Loisir et Sport Lanaudière, il s’agit de la première consultation d’une série de trois réalisées afin d’identifier des actions et projets concrets par zone d’expériences. Celles-ci s’arrimeront à un grand réseau régional en plein air et sauront sans nul doute élever la région à un tout nouveau rang de référence national et international en matière
de plein air.