La suralimentation – la plupart du temps malsaine – combinée au manque d’exercice et de sommeil, marque habituellement le temps des fêtes. Les tensions ressenties à ce moment signifient que nous ne sommes pas au sommet de notre forme. Ces facteurs de stress, en plus des problèmes de santé chroniques ou qui existent depuis longtemps, rend plus difficile le fait de rester en santé. 

En cette période, les infections virales respiratoires ont aussi tendance à augmenter, de même que les hospitalisations et les déplacements aux urgences pour les personnes avec des conditions comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). 

Mais un peu de planification et d’efforts concertés peuvent aider à s’assurer que les conditions chroniques ne resurgissent ou ne s’aggravent pas pendant la saison des fêtes.

Voici quelques conseils :

– Gardez vos attentes à réalistes dans ce que vous vous engagez.

– Faites des choix alimentaires sains aussi souvent que possible.

– Faites régulièrement de l’exercice, approprié pour votre condition, et dormez suffisamment.  

– Obtenez de l’aide d’amis et de la famille pour alléger votre charge.

– Écoutez votre corps. Si votre condition s’aggrave, demandez une aide médicale immédiatement, n’attendez pas après les fêtes.  

– Continuez à suivre votre plan de traitement et informez-vous pleinement sur la façon de gérer vous-même votre condition de manière efficace avec un programme comme Télésoins à domicile.

www.leditionnouvelles.com