Une aide financière de 481 000 $ rend possible la création du pôle régional en enseignement supérieur dans la région de Lanaudière. Ce pôle réunit le Cégep régional de Lanaudière ainsi que trois établissements universitaires, soit l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Montréal et l’Université de Montréal. Ces trois établissements universitaires sont partenaires du Centre régional universitaire de Lanaudière.

Le député de Saint-Jérôme et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (volet enseignement supérieur), M. Youri Chassin, en a fait l’annonce aujourd’hui, au nom du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge. Pour l’occasion, il était accompagné de la députée de Repentigny, Mme Lise Lavallée, présente au nom du caucus des députés de Lanaudière.

La création de ce pôle régional vise à susciter l’intérêt des étudiants lanaudois pour les études universitaires, tout en facilitant la transition entre la formation collégiale et la formation universitaire. Dès la première année, les établissements réaliseront une étude exploratoire dans le but d’identifier les raisons pour lesquelles le pourcentage de la population lanaudoise poursuivant des études universitaires est faible. À la lumière des constats établis dans cette étude, un plan d’action sera mis en place pour valoriser et favoriser l’accès aux études universitaires auprès des étudiants de la région.

Citations :

« Le pourcentage de la population de Lanaudière poursuivant des études universitaires pouvant être amélioré, il est très important de se pencher sur la question. C’est notamment ce que ce nouveau pôle jouera comme rôle, et j’en suis très heureux. Ce projet permettra de bonifier l’offre de programmes de formation et de favoriser l’obtention de diplômes reconnus sur le marché du travail. Il est évident qu’à long terme, cela sera très bénéfique à la fois pour la relève et surtout pour les employeurs de la région. » a déclaré  Youri Chassin, député de Saint-Jérôme et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

« Tout le monde en a déjà fait l’expérience : lorsque nous mettons nos efforts en commun, de belles choses se produisent. Les défis se transforment en occasions et l’innovation prend les devants. Je tiens donc à souhaiter le meilleur des succès à tous les intervenants qui participeront, de près comme de loin, aux activités du pôle, et je suis impatiente d’en voir les premières retombées. Je suis convaincue que l’avenir de la belle région de Lanaudière est aujourd’hui beaucoup plus radieux qu’hier. » a commenté Mme Lise Lavallée, députée de Repentigny

Faits saillants :

Jusqu’à présent, dans le but de stimuler la concertation des établissements et d’apporter une réponse à des problématiques communes, le gouvernement du Québec a soutenu la création de pôles, notamment dans les régions suivantes : Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Outaouais, Saguenay-Lac‑Saint-Jean, Chaudière-Appalaches, Capitale-Nationale et Estrie.