Pendant l’hiver, de nombreux Canadiens souffrent de ce qu’on appelle les blues de l’hiver. Ces troubles affectifs saisonniers ont pour symptômes la mauvaise humeur, la fatigue, une baisse d’énergie, de l’anxiété, et ils sont habituellement causés par les journées courtes de l’hiver canadien.

Voici quelques conseils de l’Association canadienne des aliments de santé (CHFA) pour vous aider à vous sentir plus heureux et plus en santé afin de profiter de tous les bons côtés de l’hiver.

Une alimentation saine

Le froid nous donne envie de prendre des collations et des aliments ayant parfois une faible valeur nutritive, mais ceux-ci ne font que nous rassasier avec des calories inutiles et des glucides simples. Recherchez plutôt des solutions sensées, comme des pains de blé entier ou des gras santé fournis par les poissons gras ou les avocats; au lieu de vous remplir l’estomac et de vous donner envie de faire une sieste, ils vous apporteront un regain d’énergie et vous serez prêts à entreprendre vos activités à l’extérieur.

Rehaussez l’ambiance

Pendant l’hiver, lorsque nous nous réfugions à l’intérieur pour nous protéger du froid, il est particulièrement important de s’assurer que son foyer est heureux et chaleureux. Il y a bien des moyens pour cela, que ce soit en redécorant, en ajoutant des plantes ou en utilisant l’aromathérapie, qui a fait ses preuves pour améliorer la mauvaise humeur. De fait, un diffuseur d’huiles essentielles apaisantes, comme la lavande, peut aider à améliorer l’humeur et accroître le sentiment de détente.

Dormir mieux, pas seulement plus

Selon un sondage mené par la CHFA, 73 % des Canadiens affirment que le manque de sommeil a un effet négatif sur leur bonheur. L’amélioration de la qualité du sommeil est tout aussi importante que sa durée, chaque nuit. Le meilleur moyen d’y arriver est de prendre un supplément de mélatonine, qui pourra diminuer le temps qu’il faut pour s’endormir et accroître la durée du sommeil et la qualité du repos. Cependant, n’en faites pas trop – trop de sommeil et trop peu de temps passé à socialiser ou à faire des activités à l’extérieur peuvent avoir un effet « excessif » sur le corps.

Lorsque vous achetez des suppléments, recherchez toujours le numéro de produits naturels (NPN) à huit chiffres. Il vous assure que le produit a été homologué par Santé Canada qui en a approuvé l’innocuité, l’efficacité et la haute qualité.

Pour prendre connaissance d’autres conseils santé et trouver un marchand de produits naturels membre de la CHFA dans votre quartier, où vous pourrez vous procurer tous ces produits et bien d’autres, consultez le chfa.ca.

www.leditionnouvelles.com