Audrey McManiman a appris à la dure que rien n’était joué avant de franchir la ligne d’arrivée, vendredi, en prenant le 17e rang de la Coupe du monde de snowboard cross de Bakuriani, en Géorgie.

Après avoir connu un mauvais départ et avoir chuté deux fois plutôt qu’une, la planchiste de 26 ans, de Saint-Ambroise-de-Kildare, ne croyait plus en ses chances et a décidé de sortir de la piste lors des huitièmes de finale.

Elle a cependant appris après la course que son adversaire italienne Michela Moioli avait également chuté, ce qui aurait pu permettre à McManiman de la rattraper, si elle n’avait pas abandonné. Moioli a finalement atteint la super-finale et a conclu la journée au quatrième rang.

« C’est vraiment une déception aujourd’hui (vendredi). Je voulais passer les huitièmes de finale et c’était faisable pour moi. Je ne suis pas tombée de la semaine, puis ça arrive deux fois durant la course », a souligné celle qui s’était classée 16e la veille.

Sa seconde chute est survenue dans le cinquième virage, tout juste avant un saut, ce qui compliquait la tâche de reprendre sa descente sur ce parcours très exigeant, selon elle.

« J’ai appris ma leçon aujourd’hui. Le parcours était très long et les erreurs étaient coûteuses. Ça ne faisait pas de sens pour moi que Michela (Moioli) soit tombée et je ne pouvais pas la voir non plus à ce moment-là. »

Championne du monde en titre, la Britannique Charlotte Bankes a remporté la médaille d’or. Elle a été suivie de la Française Chloé Trespeuch et de l’Américaine Faye Gulini au fil d’arrivée.