Une opération de déneigement aurait pu tourner au drame, la nuit dernière, à Saint-Calixte.

En effet, un projectile d’une arme a été tiré dans la vitre d’une machinerie locale. L’incident est survenu vers 2 h 30 du matin sur la route 335, à l’angle de la rue Hôtel de Ville.

Heureusement, l’opérateur n’a pas été touché par le projectile mais a subi un important choc nerveux.

Dans une publication Facebook, en début de soirée, le 18 janvier, la municipalité a tenu à condamner ce geste. « La municipalité condamne fortement ce geste et offre une récompense de 1000$ à quiconque nous permettrait d’identifier le coupable et de mener à des accusations criminelles. Nous vous prions de contacter le directeur général, Mathieu-Charles LeBlanc, à l’Hôtel de Ville ou bien la Sureté du Québec de Montcalm ».

La municipalité a officiellement porté plainte à la Sûreté du Québec qui a amorcé une enquête policière sur cet incident. « Un enquêteur a été assigné au dossier », a expliqué le sergent Francis Trudel, porte-parole de la SQ.

La municipalité rappelle que son équipe de voirie fait tout en son pouvoir pour donner le meilleur des services à ses citoyens.  « Nous souhaitons votre compréhension sur les légers désagréments qu’apportent les opérations de déneigement », de conclure la publication.

Photo courtoisie