Avril

Le 16, après avoir été en opération durant plus de 46 ans, la COVID-19  a eu raison de la Brasserie Sportive le Ranch. La rumeur, qui circulait depuis la veille sur les réseaux sociaux, a été confirmée en début de matinée sur la page Facebook de la Brasserie. « La covid-19 aura eu raison de nous. Je tenais en mon nom, au nom de mon père et celui de tout mon personnel à vous remercier vous clients et amis pour ces 12 merveilleuses années passé en votre compagnie. Vous resterez à jamais gravez dans ma mémoire et mon cœur. Je tiens également à remercier mon personnel qui sans eux cette magnifique aventure n’aurait pas été possible. Encore une fois 1000 merci », peut-on lire dans un message publié vers 7h30, ce matin (16 mars). Le Ranch était fermé, d’abord temporairement, depuis le 28 novembre 2020. Rappelons que la Brasserie le Ranch était auparavant situé sur la rue Gauthier sud à Joliette. En mars 2019, elle avait déménagé dans une bâtisse flambant neuve située sur le Boulevard des Entreprises à Notre-Dame-des-Prairies. Celui-ci pouvait accueillir jusqu’à 200 personnes à l’intérieur, alors que la terrasse trois saisons avait une capacité de 150 personnes, soit une des plus importantes dans le nord de la région. Il s’agissait d’un investissement de 1,6 M$.

Le 18, les Centres de rénovation Patrick Morin sont fiers d’annoncer la nomination de leur nouveau vice-président et chef de l’exploitation, Daniel Lampron.  Auparavant, M. Lampron avait passé un peu plus de sept ans à la direction générale de l’entreprise familiale. Il y avait donc travaillé pendant plusieurs années pour poursuivre la culture d’entreprise et l’expérience client qui permet aujourd’hui à Patrick Morin de se démarquer sur le marché québécois. « Sa connaissance approfondie des rouages de l’entreprise, du marché et des clients de Patrick Morin a fait de lui un candidat incontournable », indiquait M. Louis Turcotte, nouvellement propriétaire et président à la suite de l’acquisition récente du détaillant québécois de rénovation par Le Groupe Turcotte.

Le 20, en conviant ses membres ses partenaires ainsi que la communauté d’affaires de Rawdon et des environs à sa 85e assemblée générale annuelle, la Chambre de commerce de Rawdon annonce une restructuration de la Chambre. Parmi les changements apportés, le conseil d’administration a pris l’audacieuse décision d’ajuster son mode de gestion : depuis août 2020, Marie Ève Gauthier et Marie-Pierre Giroux se partagent la fonction de co-directrices générales de la CCR. Nouveauté cette année : la CCR passe au numérique et offre maintenant la possibilité d’adhérer ou de renouveler son adhésion et de payer en ligne de façon sécuritaire. Le nouveau C.A. est composé d’une belle diversité d’âges et d’expériences, promettant ainsi des idées florissantes et un vent de renouveau en vue des mois à venir. Le nouveau président de la CCR est Gilles Beauchamp de Création Orange-Carotte.

Le 22, la MRC de Montcalm est heureuse d’annoncer qu’une nouvelle bonification de l’aide financière destinée aux entrepreneurs de la région de l’ordre de 1 000 000$ lui a été octroyée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation, et ce, afin de  poursuivre ses initiatives dans le but de venir en aide aux entreprises de son territoire durement touchées par la pandémie. En effet, avec le Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME), c’est une aide financière pouvant atteindre jusqu’à 50 000$ qui peut être versée par entreprise. S’ajoutant au 3 028 202$ reçu depuis avril dernier, la MRC de Montcalm sera en mesure de soutenir encore davantage les entreprises qui peinent à se relever de la pandémie. La MRC de Montcalm a pu soutenir jusqu’à ce jour, plus d’une soixantaine d’entreprises montcalmoises avec ce programme.

Le 28, Investissement Québec et le gouvernement du Québec octroient des aides financières totales de 6 489 200 $ à sept entreprises situées dans Lanaudière. Le président-directeur général d’Investissement Québec, Guy LeBlanc, le président-directeur général d’Investissement Québec, en a fait l’annonce le 24 mars, lors d’une tribune virtuelle organisée en partenariat avec l’Alliance des chambres de commerce de Lanaudière. Les entreprises qui bénéficieront de cette aide financière sont Excavation Carroll (Rawdon), Plastiques Anchor (L’Assomption), Sécurité GMR et les Ventes MECTRA(Terrebonne), les Emballages Trium (Saint-Esprit), Soudure P. Desrosiers (Saint-Damien-de-Brandon), ainsi que T.A.P. Mécanique (Lavaltrie).

Le 29, le comité commerces de la MRC de Joliette lance une nouvelle campagne Le Grand Joliette, j’achète. Cette campagne de promotion vise à sensibiliser la population, les entreprises, les organismes et les municipalités à faire rouler LEUR économie ainsi qu’à faire rayonner les commerçants et restaurateurs de la MRC de Joliette. Devant l’importance actuelle de supporter notre économie locale, plusieurs partenaires privés et publics se sont joints aussi à cette initiative : les Villes de Joliette et Notre-Dame-des-Prairies, Canadian Tire et Desjardins Entreprises-Lanaudière. Un total de 450$ en prix était offert à trois gagnants.

Aussi le 29, la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Montcalm est fière de pouvoir compter Lanauco parmi les entreprises lauréates de cette 41e édition du concours Les Mercuriades. « Quelle belle soirée de gala ! La Chambre de commerce Montcalm est heureuse de voir qu’une entreprise aussi innovante et dynamique que « Lanauco » est parvenue à décrocher l’un des prestigieux Mercure. Nous lui adressons toutes nos félicitations pour cette belle récompense hautement méritée  », a souligné Jean-Philippe Lemire, président de la Chambre de commerce Montcalm.

Le 30, L’Hôtel Days Inn Berthierville, au cours des derniers jours, a reçu le prix « Count on us » par Days Inn Canada pour son implication dans la communauté parmi plus de 125 hôtels! De plus, l’hôtel se classe parmi les meilleurs Days Inn au Canada encore une fois cette année. Il fait donc partie de l’élite de la chaîne Days Inn au Canada. Les récipiendaires se voient couronnés suite à une analyse de leur prestation, de l’appréciation client, respect des standards mais aussi va au-delà des exigences de la chaîne et des attentes de la part de la clientèle.

Photo courtoisie

Mai

Le 12, la Société de développement du centre-ville de Joliette, en collaboration avec ses partenaires lance une campagne promotionnelle ainsi que différents outils pour la relance du centre-ville. Toute cette opération est dans l’optique que le centre-ville de Joliette demeure une destination de choix pour les citoyens, les visiteurs et les entrepreneurs. Cette campagne a utilisé diverses plateformes et s’est déclinée en plusieurs actions sous le thème « Le centre-ville de Joliette TELLEMENT VRAI ». Le TELLEMENT VRAI rappelle que le centre-ville de Joliette est le cœur de notre ville, qu’il occupe une place de choix dans l’achat local, qu’il englobe de nombreux entrepreneurs locaux, que nous y retrouvons une panoplie d’activités et d’événements culturels et bien plus. Plusieurs actions ont été mises de l’avant sur plusieurs mois pour stimuler l’économie du centre-ville. Promotion pour la location des locaux vacants, amélioration de la sécurité, communication des bons coups, ambiance aux terrasses pour être prêt dès leur ouverture, concours, promotion, activités et événements. La Société de développement du centre-ville de Joliette avec l’aide de ses partenaires la Ville de Joliette, la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette, la Caisse Desjardins de Joliette et du centre de Lanaudière et Kiwimédia a aussi lancé le concours « Je m’installe au centre-ville de Joliette ». Le concours cible principalement les entrepreneurs qui souhaiteraient implanter un commerce de détail sur le territoire de la SDCJ. Deux bourses d’un montant total de 20 000 $ en argent et de 3 000 $ en services publicitaires seront remises aux entrepreneurs lauréats qui auront été sélectionnés pour s’installer au centre-ville de Joliette.

Photo courtoisie

Le 12, pour rebondir face à la pandémie et pour évoluer en affaires, la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Montcalm en partenariat avec la Clinique d’accompagnement entrepreneurial créent un mouvement pour inciter les entrepreneurs de la MRC de Montcalm à être proactifs. Le Badge PRO est une toute nouvelle formule d’accompagnement offerte et réunit maintenant des entrepreneurs des quatre coins du Québec pour les encourager à adopter la proactivité en affaires. Le Badge PRO est un programme d’accompagnement conçu pour entraîner les réflexes entrepreneuriaux et cultiver la proactivité. Cette formule unique en son genre stimule la réflexion des entrepreneurs sur une base quotidienne. L’objectif : les encourager à être créatifs pour évoluer en affaires. Entièrement virtuel, le Badge PRO est un nouveau PROduit accessible à tous les entrepreneurs du Québec qui dirigent des petites entreprises de moins de 20 employés.

Juin

Le 1er, Signalétik, une division du Groupe Maskimo, établi en Mauricie depuis plus de 60 ans, a ouvert une nouvelle place d’affaires dans Lanaudière, plus précisément à Lavaltrie, pour accélérer le développement de ses activités en signalisation routière. Souhaitant contribuer au développement économique de la région, Signalétik, compte embaucher au moins 20 nouvelles ressources pour la saison actuelle de travaux et doubler ses effectifs lors de la prochaine saison de travaux d’infrastructure en 2022. Signalétik a aussi tenu, le 8 juillet, une journée d’embauche des postes de signaleurs routiers, de monteurs de chantiers et de dessinateurs en signalisation étaient offerts

Le 3, plus de 180 personnes étaient inscrites à la première édition de la Journée de l’innovation, organisée par la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette (CDÉJ) et son équipe du Living Lab Lanaudière. Réunis virtuellement, les participants ont célébré l’innovation et le lancement officiel du Living Lab Lanaudière. L’événement, animé par Grégory Charles, a été l’occasion d’entendre les secrets innovants de la fondatrice de Loop, Julie Poitras-Saulnier et de la cofondatrice de Prana, Marie-Josée Richer. Toutes les deux ont réussi à susciter l’intérêt des participants et à leur démontrer, entre autres, l’importance du développement durable et de l’innovation. Deux termes très présents sont également revenus à quelques reprises : mission et culture d’entreprise. Le témoignage des deux femmes d’affaires a éveillé les esprits et misé sur l’importance de l’environnement qui entoure un produit ou un service, mentionnant au passage la puissance d’une raison d’être claire et affirmée pour son entreprise. L’événement a aussi permis aux participants de s’inspirer, en assistant à un panel sur l’innovation dans Lanaudière et en explorant l’une des six vitrines technologiques proposées avec des innovations testées dans le cadre de maillages réalisés au Living Lab Lanaudière. Il y en avait pour tous les goûts : expérience employé, intelligence artificielle, technologies agricoles, marketing, santé et réalité virtuelle. La première édition de la Journée de l’innovation visait à encourager les entreprises à EXPLORER et COLLABORER pour développer de nouvelles opportunités. La CDÉJ a d’ailleurs profité de la Journée de l’innovation pour faire le lancement officiel de son Living Lab, en opération depuis près de deux ans maintenant. Depuis sa création, 16 maillages ont été complétés et 8 mandats sont présentement à l’étude chez des entreprises et des startups innovantes.

Le 8, le Lanauweb annonce qu’une bâtisse de Saint-Charles-Borromée, qui a jadis abrité un restaurant buffet populaire de la région, est en voie d’être démolie pour faire place à un important projet domiciliaire et commercial. Les travaux de démolition ont débuté le 1er juin dernier dans l’ancien Jardin d’Aphrodite, situé sur la rue Visitation. Ces travaux de démolition se sont terminés à la fin juin 2021. Par la suite, on entreprendra la construction d’un important projet domiciliaire et commercial, comprenant un immeuble de 33 et un de 27 logements avec garage souterrain. C’est le groupe lanaudois Évolue, spécialisé en développement immobilier, qui est en charge de ce projet évalué à plus de 20 M$. « C’est un projet mixte qui sera notamment commercial au rez-de-chaussée (tout ce qui est frontal sur la rue Visitation », a expliqué en entrevue téléphonique au Lanauweb, Claude Crépeau, directeur-général de la Ville de Saint-Charles-Borromée. En plus du  Jardin d’Aphrodite, l’endroit a abrité, durant environ un an, le Buffet Le Sieur de l’automne 2018 à l’été 2019.

Photo Marc Lachapelle

Le 10, suite à son assemblée générale qui s’est tenue le 10 juin dernier, la Chambre de Commerce du Grand Joliette est heureuse d’annoncer la nomination des membres de son conseil d’administration pour la prochaine saison. Cette année, 5 postes se retrouvaient vacants alors que 5 candidats ont déposé leur candidature, évitant ainsi le processus d’élection. Le nouveau président est Me David Couturier de Dunton Rainville, avocats et notaires. Suite au bilan exhaustif des activités de la CCGJ durant la dernière année, la directrice générale, Jade Poitras Bessette a tenu à souligner avec émotion la contribution de Marie Van Den Broek, la présidente sortante, pour ses 6 années d’implication à la CCGJ.

Photo courtoisie. David_Couturier