Avril

Le 27, fermées depuis maintenant presque deux mois en raison de la crise du COVID-19, les établissements scolaires préscolaires, primaires et des services de garde éducatifs à l’enfance rouvriront progressivement à compter du 11 mai prochain. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, et le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, ont annoncé, en compagnie du conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, Dr Richard Massé. Cette réouverture sera soumise à un plan de réévaluation en continu. Le retour en classe se fera sur une base volontaire. Quant aux établissements secondaires, ils demeureront fermés et les élèves poursuivront leurs apprentissages à distance. L’encadrement pédagogique offert sera bonifié, à la fois pour les élèves du primaire et du secondaire.

Mai

Le 21, les deux premiers cas de COVID-19 ont été déclarés dans les écoles de la Commission Scolaire des Samares depuis leur réouverture. « Nous confirmons qu’il y a un cas dans les écoles Des Moulins (Pavillon Ste-Marguerite) de Saint-Félix-de-Valois et Sainte-Marcelline, à Sainte-Marcelline-de-Kildare », avait déclaré Hélène Gaboury, agente d’information au CISSS de Lanaudière, par courriel. Mme Gaboury avait ajouté que la Santé Publique a procédé aux enquêtes. De plus, les élèves et personnes, qui ont été en contact avec chacun des cas, ont reçu les consignes. Ils seront isolés et donc retirés des écoles. « Dès que ces gens-là ont eu des symptômes, nous avons mis en place un protocole serré et nous avons aussitôt avisé la santé publique » avait fait savoir Sébastien Poisson-Lespérance, alors conseiller en communication à la Commission Scolaire des Samares.

Le 29, le premier ministre du Québec, François Legault, et la ministre de la santé et des services sociaux, Danielle McCann, étaient de passage à Joliette. M. Legault et Mme McCann ont notamment rencontré les représentants syndicaux lanaudois ainsi que le PDG du CISSS de Lanaudière, Daniel Castonguay, qui était encore en poste à ce moment. « Nous avons eu une bonne rencontre avec M. Castonguay. La situation est beaucoup sous contrôle dans la MRC de Joliette », avait déclaré le premier ministre lors d’un point de presse. Il a ajouté que le CISSS avait rapidement transféré des employés, travaillant dans les deux hôpitaux de la région vers les CHLSD. Il a aussi reconnu que certains CHLSD éprouvaient des problèmes de gestion. « Ça vient renforcir notre position de prendre un plus grand contrôle de certains de ceux-ci », avait-t-il précisé. Concernant le nombre d’employés manquants, François Legault avait reconnu qu’il manquait de 700 à 800 personnes dans le réseau de la santé lanaudois.

Juin

Le 16, une nouvelle résidence pour retraités qui se veut évolutive et intelligente verra le jour à Saint-Charles-Borromée en novembre 2021. Celle-ci, construite par les Habitation Bordeleau, aura pignon sur rue sur la rue Roméo-Gaudreault. Cet investissement, qui représente plus de 30 M$, s’inscrit dans la vision de l’entreprise qui a su se démarquer au cours des dernières années pour son approche novatrice.  « Cette résidence comportera 203 logements (studios, 3 ½ et 4 ½), des stationnements avec bornes électriques, en plus d’offrir la possibilité à leur clientèle de recevoir des soins évolutifs technologie de domotique par WiFi avec assistant personnel Evey », avait expliqué en conférence de presse, Sébastien Buisson, directeur-adjoint des Habitations Bordeleau. Les Habitations Bordeleau proposent, avec leur projet de résidence évolutive, un milieu qui permet la prise en charge de résidents possédant différents degrés d’autonomie. Le système automatisé Evey permettra notamment d’améliorer le confort et la sécurité des aînés en adaptant l’environnement à la routine des résidents, à reconnaître les chutes et à prévenir les dégâts d’eau. La résidence pourra compter sur deux unités prothétiques de 32 chambres chacune. L’ensemble des chambres disposeront d’une ventilation à pression négative afin de réduire au maximum les risques de contagion dans l’environnement de la résidence. La résidence du 125 Roméo-Gaudreault accueillera le premier centre de recherche francophone en gérontechnologie au Canada et en Amérique du Nord.

Photo courtoisie

Le 19, la région de Lanaudière vient de se doter d’une image de marque territoriale visant le positionnement de Lanaudière en termes de notoriété et d’attractivité. « L’image de marque a été réfléchie dans l’objectif d’unir nos forces. Nous voulons afficher les mêmes couleurs pour améliorer la notoriété de la région de Lanaudière. Une plus grande notoriété veut aussi dire un plus grand sentiment d’appartenance des citoyens, des entreprises et des organisations. C’est gagnant sur toute la ligne », a affirmé Normand Grenier, président de la Table des préfets de Lanaudière qui a travaillé sur ce projet depuis un avec Lanaudière Économique et Tourisme Lanaudière. La signature, développée par la firme A-SIDE, symbolise l’évolution continuelle et le mouvement harmonieux qui se dégage du territoire de Lanaudière.

Le 21, le parc des Cascades à Rawdon a été envahi par des gens provenant de partout au Québec qui étaient venu profiter de la belle température. Entre 4000 à 6000 personnes étaient sur les lieux du parc des Cascades alors que la capacité du site est de 1200. Il a été impossible de respecter les mesures sanitaires liées à la COVID-19. La Sûreté du Québec a même été appelée en renfort avec de gérer une circulation hors du commun. De plus, le manque de civisme des visiteurs a été dénoncé de toutes parts. Le lendemain, la municipalité de Rawdon a pris les grands moyens en annonçant que les trois parcs de Rawdon seront fermés aux non-résidents pour une semaine dès le 23 juin.

Le 23, en raison de la pandémie et de faire des rassemblements, la Société Nationale des Québécois et des Québécoises de Lanaudière (SNQL) a organisé un spectacle virtuel. Cette soirée a mis en vedette Martin Deschamps, avec plusieurs invités dont Nanette Workman, Marco Calliari, Breen LeBoeuf, Reney Ray et Lou Granger-Deschamps. L’événement a été diffusé en direct sur la page Facebook de la SNQL ainsi que sur toutes les radios régionales. Quelques municipalités du nord de la région ont organisé des activités virtuelles afin de souligner la Fête Nationale.