Dans le cadre du projet d’installation in situ Changer la douleur en fleurs réalisé par Marie-Hélène Bellavance, Maison et jardins Antoine-Lacombe invite le public à une rencontre avec l’artiste qui se tiendra le samedi 14 août à 13 h 30.

Artiste multidisciplinaire, Marie-Hélène Bellavance termine en 2004 un baccalauréat à l’université Concordia en Beaux-Arts avec mineure en psychologie. Elle compte déjà plusieurs expositions collectives et solos à son actif. Sa pratique se déploie autour du corps contemporain et de sa capacité innée de résilience. Interprète pour la compagnie Corpuscule Danse depuis 2005, elle s’adjoint en 2008 à la direction artistique et poursuit sa pratique à travers des œuvres picturales, vidéographiques, installatives et chorégraphiques.

Originaire de Saint-Charles-Borromée, Marie-Hélène Bellavance propose une sculpture horticole alliant vivaces, céramique et métal. L’œuvre prend place dans une section aménagée du jardin anglais de la Maison Antoine-Lacombe où les visiteurs sont invités à mettre en terre une semence de calendule, symbole d’un deuil à transformer.

Pour cette rencontre avec le public, l’artiste parlera de son parcours. Elle abordera les aspects techniques de son œuvre, mais aussi les choix symboliques autour des végétaux utilisés dans son installation. Elle invitera les visiteurs qui le souhaitent à participer à l’œuvre et répondra aux questions.

Cette rencontre d’environ 1 h 30 est offerte gratuitement au public sans réservation. En cas de pluie, elle sera reportée au dimanche 15 août à 13 h 30. Des chaises seront à la disposition des visiteurs à proximité de l’installation.