Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, Christian Dubé, en compagnie du ministre des Finances, Eric Girard, a procédé, le 3 juin, au dépôt d’un projet de loi visant à attribuer au gouvernement du Québec l’agilité et les pouvoirs nécessaires pour relancer l’économie du Québec.

Ce sont quelque 200 projets d’infrastructure qui feront l’objet de mesures d’accélération et qui sont désignés pour leur potentiel à contribuer à la relance de l’économie, dans toutes les régions du Québec.

À titre d’exemple, la construction de Maisons des aînés et de nouvelles écoles, la modernisation d’établissements de santé et les initiatives en transport collectif figurent parmi les projets désignés qui bénéficieraient de ces mesures.

Pour la région de Lanaudière, 13 projets sont ciblés. Il y aura notamment la construction de Maison pour aînés à l’Assomption, Mascouche et Repentigny. On prévoit aussi construire une école secondaire à Terrebonne.

Les autres projets sont :

  • Agrandissement de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur;
  • Plan d’intervention – Sécurisation de la route 158 entre Saint-Esprit et Joliette (4 projets);
  • Prolongement de l’autoroute 25 – Amélioration de la route 125 (3 projets);
  • Reconstruction du pont de Bailleul et ajout d’une voie réservée à gauche entre l’autoroute 40 et la route 344 à L’Assomption;
  • Contournement de Saint-Lin–Laurentides et réaménagement de la route 335 (3 projets);
  • Élargissement de la route 337 entre les rues Rodrigue et Philippe-Chartrand à Terrebonne (secteur La Plaine);
  • Construction d’un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) à Sainte-Élisabeth;
  • Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Ferland
  • Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Saint-Eusèbe

« Grâce aux efforts de la population québécoise, nous pouvons orchestrer, sans plus tarder, la relance de l’économie du Québec et atténuer les conséquences découlant de l’état d’urgence sanitaire déclarée en raison de la pandémie de la COVID-19. Notre projet de loi est bon pour le Québec. Quand l’activité économique est bonne, ça crée de la richesse et ça permet de soutenir les programmes sociaux et d’épauler les personnes ainsi que les entreprises. En plus de relancer l’économie, ces mesures permettront à la population de bénéficier d’infrastructures modernes et sécuritaires, sans compromis sur la qualité, et ce, plus rapidement », a déclaré en conférence, Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor.

« Aujourd’hui, avec le projet de loi que nous déposons, nous favorisons la relance économique du Québec. Par ailleurs, j’annonce aujourd’hui que nous présenterons, le 19 juin, l’énoncé complémentaire sur l’état de nos finances publiques », a souligné Eric Girard, ministre des Finances.

« Depuis cinq ans que nous travaillons avec les instances gouvernementales et le MTQ à sécuriser cette route dont on dit qu’elle est la plus meurtrière au Québec, enfin nous voyons la lumière au bout du tunnel », a déclaré dans un message Facebook, le préfet de la MRC de Montcalm, Pierre La Salle, concernant les travaux prévus sur la route 158.

Ce projet de loi s’inscrit dans la foulée du devancement des investissements prévus au Plan québécois des infrastructures pour l’année en cours, de l’ordre de 3 milliards de dollars. Le gouvernement se donne ainsi les leviers nécessaires pour accélérer la mise en chantier de plusieurs projets.

Il faut cependant que l’Assemblée Nationale adopte le projet de loi 61 déposé par le président du conseil du trésor pour que les projets soient mis en branle.