À la suite de l’adoption du décret gouvernemental permettant un maximum de 250 personnes lors de rassemblements extérieurs, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, est heureuse d’annoncer la levée de l’annulation des festivals et des événements, et ce, pour toutes les régions du Québec. Les promoteurs pourront reprendre leurs activités dès aujourd’hui à condition de se conformer aux directives des autorités de santé publique.

Concrètement, les organisateurs de festivals et d’événements devront s’assurer de contrôler les entrées et sorties ainsi que de respecter en tout temps le nombre maximal de personnes permis sur le site extérieur, soit 250. Ils devront également mettre en place des mesures pour favoriser le maintien d’une distance de 2 mètres entre les participants qui ne résident pas à la même adresse. Si un même festival propose plus d’un site extérieur, ces derniers devront être distincts et non contigus, avec des zones d’accès et d’attente différentes. Les organisateurs de festivals et d’événements pourront également tenir des événements intérieurs accueillant au maximum 250 personnes, comme autorisé par la santé publique depuis le 3 août, et devront se conformer aux mesures sanitaires et autres directives en lien avec ces activités.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les organisateurs de festivals et d’événements ainsi que pour les travailleurs, les artistes et toutes les entreprises en lien avec ce secteur. Depuis le début de cette crise, nos promoteurs ont fait preuve d’une résilience et d’une créativité remarquables. Aujourd’hui, nous les accompagnons dans le redémarrage de leurs activités, tout en assurant la sécurité de tous au moyen de balises claires. Les organisateurs de festivals et d’événements sont des professionnels de la gestion de rassemblements, et je suis convaincue que cette reprise se fera de façon responsable », a déclaré en conférence de presse, le 5 août, Caroline Proulx

Cette annonce marque une première étape importante pour la relance de ce secteur, qui est au cœur de l’offre touristique du Québec ainsi que de l’économie de toutes ses régions. Ainsi, la reprise graduelle des activités des festivals et des événements contribuera à la relance de l’industrie touristique et permettra au public québécois de renouer avec les événements qu’il apprécie tant, dans un contexte sécuritaire et bien encadré.