Programmation lanaudoise de la 15e Journée mondiale de la prévention du suicide

Courtoisie

C’est hier qu’avait lieu la conférence de presse concernant la programmation lanaudoise de la Journée mondiale de prévention du suicide. L’événement, qui aura lieu le 10 septembre prochain, vise à rappeler au grand public que la prévention du suicide est à la portée de tous et que chacun peut et doit être une maille dans le filet de sécurité humain. Le thème national de la journée est « Prenez une minute, changez une vie ». Chez nous, c’est le Centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL) qui organise l’événement.

Étant donné que la journée coïncide avec les célèbres Journées portes ouvertes sur les fermes du Québec, le CPSL invite la population à visiter un des kiosques qu’il animera dans cinq fermes de la région. « Le thème national nous a inspiré une activité qui tourne autour des passions et des raisons de vivre, intitulée Cultiver ses passions, c’est semer la vie! » a affirmé Michel Pilon, président de l’organisme, à la suite d’un poignant témoignage sur le suicide de sa fille. Les gens visitant ces fermes auront l’occasion de prendre part à une activité faisant ressortir le côté lumineux de la vie, en illustrant leurs passions et raisons de vivre sur une grande murale collective :

Domaine des trois gourmands

293, Petite ligne, Saint-Alexis

Asinerie l’âne-gardien

541, rang Pied de la Montagne, Sainte-Mélanie

Les enfants auront l’occasion de semer une graine qu’ils rapporteront à la maison.

La terre des bisons

6855, chemin Parkinson, Rawdon

Les enfants auront l’occasion de semer une graine qu’ils rapporteront à la maison.

Pépinière Villeneuve

951, rang de la Presqu’île, L’Assomption

Les enfants auront l’occasion de semer une graine qu’ils rapporteront à la maison.

La Courgerie

2321, grand rang St-Pierre, Sainte-Elisabeth

La murale prendra la forme d’une mosaïque de courges, que le public pourra bonifier jusqu’à l’Halloween.

Un accueil favorable

Le CPSL souligne l’ouverture des agricultrices et agriculteurs à recevoir le kiosque lors de leurs portes ouvertes. Qu’ils aient ou non été touchés par le suicide, les propriétaires des fermes hôtes y ont trouvé un sens profond. « C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons répondu à la demande de collaboration pour ce beau projet. Parler de passion, ça nous connaît et c’est tellement une belle façon d’aborder le sujet délicat du suicide et de briser le tabou en parlant de prévention et en mettant la lumière sur la beauté de la vie», a mentionné Pascale Coutu, propriétaire de la Courgerie, heureuse de se voir offrir l’occasion de faire une différence en participant à l’initiative. Le CPSL souhaite par ailleurs remercier les députés Mathieu Lemay et François Legault qui ont consenti une subvention du Programme de soutien à l’action bénévole pour mener à bien le projet. Dans la même veine, une quinzaine de bénévoles de tous âges prendront part à l’animation des kiosques sur chacune des fermes.

Un milieu particulièrement à risque

« Selon l’Organisation mondiale de la santé, les agriculteurs exercent un des métiers les plus à risque à l’égard de la détresse psychologique et du suicide. Les facteurs alimentant cette détresse sont variés : surendettement, pénurie de main-d’œuvre et rareté de la relève, météo récalcitrante et j’en passe. Les familles agricoles lanaudoises n’y échappent pas; plusieurs sont isolées, manquent de reconnaissance et évitent de demander de l’aide par fierté ou encore par peur d’être stigmatisées. Autant d’éléments qui, couplés aux aléas de la vie, comme les ruptures amoureuses ou la maladie, les rendent encore plus vulnérables. Pour toutes ces raisons, l’idée de rechercher une collaboration avec des agriculteurs pour la Journée mondiale de la prévention du suicide était naturelle pour nous et s’inscrivait en continuité avec les différentes actions réalisées auprès d’eux depuis plus de 10 ans », a déclaré Joyce Lawless, directrice du CPSL. Parmi ces actions, on retrouve la participation de l’organisme à la Table de concertation régionale sur la santé psychologique des familles agricoles lanaudoises. Celle-ci a pour mandat d’informer, de former et de soutenir les familles agricoles et les acteurs du secteur agricole afin qu’ils soient mieux outillés pour agir notamment en prévention du suicide.

À propos du CPSL

Depuis sa fondation en 2000, le CPSL est l’organisme reconnu par le CISSS de Lanaudière pour agir en prévention du suicide dans la région. Il offre aux personnes en détresse, aux membres de leur entourage, aux intervenants, aux personnes endeuillées par suicide ou simplement touchées par la problématique une panoplie de services. Parmi ceux-ci se trouvent une ligne d’intervention 24/7 (1 866 APPELLE), du soutien aux personnes endeuillées par suicide (adultes et enfants) et des formations. Il déploie également aux quatre coins de la région le programme de sentinelles, qui vise à bâtir un réseau d’adultes susceptibles d’être en contact avec des personnes suicidaires et à leur offrir de la formation et du soutien pour leur permettre de reconnaître, d’accueillir et de diriger ces personnes vers des ressources d’aide. Pour de plus amples renseignements sur le CPSL et ses services, visitez le www.cps-lanaudiere.org

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette