La Sûreté du Québec a dévoilé ce matin son bilan provisoire des collisions mortelles pour 2020 pour l’ensemble du Québec.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les routes de Lanaudière et de la Mauricie ont été presque deux fois plus meurtrières au cours de la dernière année.

En effet, la SQ a dénombré 55 accidents mortels en 2020 comparativement à 29 pour l’année précédente pour ces deux régions.  C’est le plus haut total dans les neuf régions desservies par le corps policier provincial.

Pour l’ensemble du Québec, il y a eu une légère augmentation des collisions mortelles soit 228, 11 de plus qu’en 2019. Malgré tout, le bilan demeure sous la moyenne des cinq dernières années qui est de 236 collisions.

Le bilan 2020 démontre que les principales causes des collisions mortelles sont la conduite imprudente et les excès de vitesse (29% des collisions; l’inattention / distraction (14%); la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou la fatigue (10%);

Soulignons par ailleurs que près de 20% des victimes décédées dans des collisions routières ne portaient pas la ceinture de sécurité.

En ce qui a trait aux collisions impliquant au moins une motocyclette, La SQ a dénombré 52 collisions qui ont mené à 54 décès en 2020, cela représente une hausse du nombre de décès par rapport à la moyenne des cinq années précédentes, qui se situe à 41.

Enfin, 18 piétons sont décédés ainsi que six cyclistes. Alors que le nombre de piétons décédés a légèrement diminué face au bilan de 2019 (avec 21 décès), c’est un cycliste de plus qui a perdu la vie en 2020 comparativement à une moyenne de 4 pour les cinq dernières années.

La Sûreté du Québec maintient ses efforts afin d’assurer la sécurité des usagers de la route, notamment grâce au travail de ses patrouilleurs ainsi qu’aux campagnes de sensibilisation. Cependant, elle tient à rappeler aux conducteurs qu’ils doivent adopter des comportements routiers sécuritaires et faire preuve de prudence pour réduire les risques d’être impliqués dans une collision.