Réuni avec son équipe du Bloc Québécois et celle du Parti Québécois de Joliette, membres et bénévoles, le candidat du Bloc Québécois de la circonscription de Joliette, Gabriel Ste-Marie était très fier d’apprendre sa victoire en soirée lundi. Le candidat bloquiste a pris le temps de s’adresser aux personnes présentes rassemblées pour la soirée électorale au Musée d’art de Joliette.

Afin de respecter les mesures sanitaires, le candidat était accompagné d’une vingtaine de bénévoles seulement. Celui-ci était fébrile de connaître l’issue des résultats. Pour l’occasion, les invités ont pu déguster des produits locaux de microbrasserie et des bouchées préparées par L’Annexe à Roland, une entreprise d’économie sociale dont la mission est d’encourager l’insertion sur le marché du travail de ses participants. À l’image de la campagne du candidat bloquiste, les déplacements des invités ont été compensés par l’achat des Crédits carbone éducatif (CCÉ) de Carbone Scol’ERE.

Pour Gabriel Ste-Marie, il s’agit d’un troisième mandat consécutif. Il s’est lancé en politique en 2015 et a forgé sa place à Ottawa comme porte-parole du Bloc Québécois en matière de finances, puis a siégé au Comité permanent des finances à titre de vice-président.

Celui-ci a remercié toutes les personnes qui l’appuient et lui ont fait confiance pour un troisième mandat. Il a profité du moment pour remercier l’équipe du Bloc Québécois, celle de sa circonscription et ses proches collaborateurs. «Au Bloc Québécois, nous n’étions pas en faveur du déclenchement des élections fédérales avec le contexte pandémique et sanitaire. Toutefois, nous avons répondu présents. Je tiens à remercier le travail des bénévoles, qui par des températures tropicales ont posé des pancartes et m’ont accompagné aux quatre coins de la circonscription. Je suis fier de nos accomplissements, du travail réalisé et de la réponse obtenue lorsque nous étions sur le terrain auprès des citoyens, entrepreneurs, travailleurs et organismes communautaires. Je suis touché par votre confiance encore une fois. Soyez assurés que nous serons à l’écoute de vos besoins et de vos priorités, mon équipe et moi. », a exprimé avec émotion M. Ste-Marie.

Le travail se poursuit

Au cours des dernières semaines, M. Ste-Marie a été heureux de renouer avec la population en allant davantage à sa rencontre. Jusqu’au dévoilement des résultats, celui-ci a expliqué ne rien tenir pour acquis bien que les sondages semblaient favorables. « Depuis un an et demi, nous sommes pris avec la COVID-19. Les rencontres ont été limitées et la plupart des évènements se sont déroulés de façon virtuelle. Ça fait du bien de retrouver les citoyens, être à l’écoute des enjeux et de ce qu’ils vivent. Malgré la quatrième vague, nous avons eu du plaisir à mener cette campagne, et ce, dans le respect des consignes sanitaires. », a-t-il indiqué.

Le député compte réaliser ses engagements en vue des prochaines années et être sensible aux priorités de sa circonscription. « Tant qu’on ne sera pas maîtres chez nous, le Québec aura besoin d’une voix forte à Ottawa. » a expliqué M. Ste-Marie.

Au cours des dernières semaines, la pénurie de main-d’œuvre auprès des grandes entreprises et des PME a été soulevée. La lutte aux paradis fiscaux demeure le cheval de bataille pour le bloquiste. Il compte aussi proposer le projet de finance verte, qui vise à rediriger la finance des hydrocarbures vers la transition de l’économie. « La crise climatique est l’enjeu de notre époque et le Canada fait toujours figure de cancre en la matière. Il faut donner un sérieux coup de barre. » a expliqué le député réélu.

Gabriel Ste-Marie va continuer à porter une attention particulière au bien-être des Atikamekws de Manawan et de celles et ceux qui vivent à Joliette. « Les besoins sont encore immenses et je veux répondre présent pour les accompagner dans chacune de leurs démarches. » a répété le député.

« Je vais continuer d’être la voix de la circonscription de Joliette à Ottawa, qui inclut une grande partie de la Matawinie, allant jusqu’à Saint-Donat, Saint-Michel-des-Saints et Manawan. La population peut compter sur le Bloc pour représenter ses intérêts, ses valeurs et son identité », a-t-il soutenu. Dès les prochains jours, le député fédéral de Joliette compte se mettre au travail avec son équipe pour continuer à aider les citoyens.