La députée sortante de Joliette Véronique Hivon du Parti Québécois a été réélue pour un quatrième mandat, le 1er octobre, lors des élections générales provinciales. 

La députée péquiste a remporté la victoire devant le candidat caquiste François Saint-Louis, alors qu’elle a obtenu plus de 17 666 votes contre 13 425 pour son adversaire, soit une majorité de 4 241. Mme Hivon a obtenu 46% des voix comparativement à 34,96% pour M. St-Louis. La candidate de Québec Solidaire Judith Sicard a fait belle figure obtenant près de 3 900 votes (10,11%).

Véronique Hivon, réélue, Joliette, François St-Louis
Photo Daniel Chamberland

En entrevue avec les médias dès l’annonce de sa réélection,  Véronique Hivon  a assuré qu’elle  poursuivra son engagement envers les gens de son comté. «  Je vais continuer à me battre pour les gens de mon comté pour la santé, l’éducation, le bien commun» a affirmé la députée réélue.

Cette dernière a également reconnu qu’à la suite des résultats décevants, son parti est en reconstruction. « Va falloir décanter tout ça, c’est très difficile à accepter ces résultats au niveau provincial mais on va travailler ensemble pour construire à nouveau», a-t-elle ajouté.

« Joliette ne s’est pas choisi »

De son côté, le candidat défait pour la Coalition Avenir Québec, François St-Louis, a tenu à féliciter Véronique Hivon pour sa victoire. « La démocratie a pris place ce soir. Je réalise que Joliette ne s’est pas choisi surtout que le Parti Québécois ne sera pas un parti reconnu à l’Assemblée Nationale », a-t-il commenté.

Véronique Hivon, réélue, Joliette, François St-Louis
Photo Guy Latour. François St-Louis lors de son allocution au bar G du Château Joliette, le 1er octobre.

Pour lui, il est encore trop tôt pour dire ce qui avait fait la différence dans le comté durant cette campagne. « C’est difficile à dire. C’était ma première campagne. On a bien fait les choses et ce qu’on avait à faire », a-t-ajouté.

Véronique Hivon, réélue, Joliette, François St-Louis

Pour lui, il est encore trop tôt pour dire ce qui avait fait la différence dans le comté durant cette campagne. « C’est difficile à dire. C’était ma première campagne. On a bien fait les choses et ce qu’on avait à faire », a-t-ajouté.

 

Rappelons qu’en 2014, Véronique Hivon l’avait emporté avec une majorité de plus de 6000 votes sur Denise Larouche, de la CAQ.

 

Au total, 38 403 personnes se sont prévalues de leur droit de vote pour un taux de participation de 72,2% (23,68% pour le vote par anticipation).

 

(Avec la collaboration de Guy Latour)