La députée provinciale de Joliette, Véronique Hivon, passe son tour en vue de la prochaine course à la chefferie du Parti Québécois (PQ).

Mme Hivon en a fait l’annonce par le biais de sa page Facebook, en matinée, le 6 août.

« Je vis le moment où ma famille a le plus besoin de moi depuis que je suis en politique et où j’ai le plus besoin d’être là pour elle. L’idée de relever simultanément le défi qui requiert le plus grand niveau d’engagement en politique et de faire coexister ces deux « niveaux de défis » d’intensité supérieure, à la fois personnels et politiques, n’est tout simplement pas envisageable pour moi », a-t-elle déclaré.

Elle ajoute que les conditions n’étant tout simplement pas réunies pour que «  je puisse me lancer en ce moment, c’est une décision qui s’est imposée clairement et qui est la seule que je peux prendre en toute sérénité ».

Rappelons que cette course à la chefferie est rendue nécessaire à la suite de la démission de Jean-François Lisée au terme de l’élection d’octobre 2018. Le Parti Québecois avait connu son pire score de son histoire en ne récoltant que 17,06% des votes. Seulement 10 députés avaient été élus.

Élue pour la première fois en décembre 2008, Véronique Hivon s’était portée candidate à la chefferie du PQ en mai 2016, mais avait dû renoncer, deux mois plus tard, pour des raisons de santé.