La candidate de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Prévost, l’ancienne animatrice Marguerite Blais, était de passage dans Lanaudière, le 8 août.

Mme Blais a rencontré plusieurs aînés de la région dans le cadre des Jeux de la FADOQ Montcalm qui se déroulerait au parc Aimé-Pierre de Saint-Jacques.

« Cela fait 7 ans que je n’étais pas venu ici. J’aime beaucoup discuter avec des aînés qui sont actifs. Cela me dynamise », a-t-elle déclaré en entrevue au Lanauweb.

Mme Blais a rappelé l’importance des  Jeux de la FADOQ.  « Ça permet de briser l’isolement, ça garde les personnes en santé  et ça combat l’âgisme », a-t-elle ajouté.

Retour après trois ans d’absence

Marguerite Blais a été députée libérale durant huit ans, de 2007 à 2015 dans la circonscription de Saint-Henri/Sainte-Anne. 

Elle a été élue ministre des aînés de 2007 à 2012. Durant son deuxième mandat comme députée, son époux tombe gravement malade et elle devient personne-aidante. Elle quitte la vie politique en août 2015 après le décès de son mari.

« Ça été une épreuve très difficile son départ. En 2016, j’ai sorti un livre « Les lieux de mon cœur », et  l’écriture de ce livre fût comme une thérapie pour moi », a-t-elle avoué.

Si elle a accepté de faire un retour en politique, sous la bannière de la CAQ, c’est à la suite d’une rencontre avec le chef François Legault. « Je ne le connaissais pas beaucoup avant notre première discussion. Mais quand il a accepté mon idée de mettre en place une politique pour les  proches aidants. J’ai aussitôt accepté de revenir », a-t-elle conclu.

Si elle est élue, Marguerite Blais souhaite  adopter des mesures de gériatrie sociales, lutter contre l’isolement des aînés ainsi qu’améliorer la qualité de vie dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHLSD)