Le maire de Saint-Jacques-de-Montcalm, Pierre La Salle, a officiellement annoncé, le 31 janvier, qu’il quittait son poste de maire afin de se porter candidat pour être préfet à la MRC de Montcalm.

« Quand Patrick Massé, le maire de Saint-Lin, m’a dit qu’il ne serait pas candidat, j’ai décidé d’entrer dans la bataille car la MRC Montcalm est un pallier de gouvernement très important et il y a plusieurs beaux projets à réaliser », a-t-il déclaré lors du lancement de sa campagne, devant une cinquantaine de personnes à l’école St-Louis-de-France de Saint-Jacques.

Il ajoute que la MRC a atteint une notoriété et une crédibilité inégalable depuis environ cinq ans.  « Il y a des dossiers sur la table qui demandent une très grande compréhension. Ça fait six ans que je siège là et je connais tous les dossiers par coeur. Ils sont importants et urgents, il faut les régler », a mentionné M. Lasalle qui était maire de la municipalité de Saint-Jacques depuis 6 ans.

S’il est élu, il souhaite instaurer un style de gestion basé sur la concertation et le consensus avec ses collègues maire de la MRC.  Le schéma d’aménagement est certes le dossier le plus important aux yeux de Pierre La Salle.  « C’est ce qui bloque tout le développement dans Montcalm actuellement.  Le dossier Luciole, il faut aussi le mener à terme », a-t-il ajouté

Parmi les autres dossiers importants, il y a la voie de contournement à Saint-Lin-Laurentides, la route 125 et la circulation sur la route 158.

À la MRC, il a œuvré dans plusieurs comités dont les ressources humaines, le développement, la sécurité publique, le transport, la culture et le tourisme.  Il était aussi le président des comités MTFO, au développement économique DRM et au comité de gestions financières.

M. La Salle aura comme adversaire Gilles Dubé, bien connu dans la MRC comme étant le fondateur de « Plume Libre@. Le scrutin aura lieu le 10 mars prochain. Cette élection est nécessaire à la suite de la démission de Louis-Charles Tjouin, à l’été 2018. M. Thouin a été élu dans le comté de Rousseau, le 1er octobre dernier, sous la bannière de la Coalition Avenir Québec. 

«Durant les cinq semaines que vont durer la campagne, j’irai à la rencontre des gens. Je vais leur expliquer c’est quoi une MRC », a-t-il conclu.

Lors du lancement de campagne de Pierre La Salle, tous les maires de la MRC de Montcalm étaient présents et ont apporté leur appui à celui qui était maire de Saint-Jacques depuis six ans.

MRC de Montcalm, Pierre La Salle, candidat, préfet
Photo Guy Latour. De gauche à droite: Claude Mercier (maire suppléant de Saint-Jacques), Jean-Pierre Charron (maire de Sainte-Julienne), Ghislaine Pomerleau (mairesse de Saint-Liguori), Michel Jasmin (maire de Saint-Calixte), Robert Perreault (maire de Saint-Alexis), Pierre La Salle (candidat à la préfecture), Michel Brisson (maire de Saint-Esprit, Patrick Massé (maire de Saint-Lin-Laurentides) ainsi qu’Yves Prud’homme (maire de Saint-Roch-de-l’Achigan).