Fondé à l’automne 2018, le Parti Populaire du Canada (PPC) présentera un candidat dans le comté de Joliette lors des élections fédérales du 21 octobre prochain.

Il s’agit de Sylvain Prescott,  journalier à l’usine Bridgstone à Joliette depuis maintenant 12 ans. « Si je me présente en politique fédérale, c’est que je crois au concept du PPC  qui souhaite changer les choses », a-t-il déclaré ce natif de Mandeville en entrevue au Lanauweb.

Selon lui, il faut baisser les impôts afin de permettre aux villes, aux municipalités et aux provinces d’investir davantage.

« Je suis pour des provinces fortes et un Canada uni. Les provinces doivent être le plus autonome possible et avoir le libre choix d’appliquer les lois », a ajouté ce père de deux ans dont ses parents ont été impliqués dans la politique municipale à Mandeville.

La gestion de l’offre (revoir l’aide aux agriculteurs), l’immigration, l’environnement et mettre fin à l’influence des lobbys sont des enjeux nationaux que M. Prescott souhaite débattre dans le comté.

Le candidat du PPC croit que son parti a de bonnes chances d’être porté au pouvoir dès octobre prochain avec  338 candidats au Canada.  

Il souhaite faire une campagne où les réseaux sociaux seront très importants. Il visitera plusieurs festivals et évènements cet été en plus de faire du porte-à-porte.

« Je suis très fier de représenter le Parti populaire du Canada et notre chef Maxime Bernier dans la circonscription de Joliette. Le programme de Maxime représente les opinions et les points de vue de milliers de Canadiens qui estiment que les partis politiques traditionnels les ont ignorés pour se faire du capital politique. Je suis là pour les bonnes raisons », a conclu Sylvain Prescott.