C’est dans un local électoral rempli de supporteurs gonflés à bloc, que le député sortant et candidat du Bloc Québécois de Montcalm, Luc Thériault, a fait son lancement de campagne. Il a abordé les thèmes importants de sa campagne. Il serait d’ailleurs honoré d’obtenir de nouveau la confiance des citoyens de son comté : « Je fais de la politique pour le monde. J’ai toujours été accessible, près des gens et de leurs préoccupations » a expliqué Luc Thériault.

Pour le député sortant, la laïcité est un des thèmes importants de la prochaine campagne électorale. Il souligne que « La laïcité, c’est nous, le multiculturalisme c’est eux, Trudeau, Scheer, May et Sing. » Selon lui, l’État doit être neutre pour permettre un vivre-ensemble basé sur l’égalité hommes-femmes, la séparation de la religion et de l’État et le français avant tout. Il insiste et souligne que le Bloc Québécois est le seul parti fédéral à défendre cette vision qui est partagée par 70% des québécois !

Luc Thériault surenchéri « L’énergie propre, c’est nous ! L’état pétrolier, c’est eux ! » Le député bloquiste explique que le corridor énergétique qui servira à Scheer à nous imposer Énergie-est, le vieux pipeline de Trudeau, sont des exemples flagrants de l’incompréhension du fédéral quant aux désirs des québécois de protéger l’environnement sans compromis !

Les régions, c’est nous ! sera un autre thème phare de cette campagne électorale. Il souligne que le Bloc a toujours été là pour soutenir les intérêts de nos régions, et souvent le seul à partir au front. « Regardez la stratégie de construction navale dans laquelle les conservateurs et les libéraux ont mis le Québec de côté en négligeant la Davie! Nous, au Bloc, nous l’avons défendu ! » dit-il.

Luc Thériault donne aussi l’exemple des producteurs sous gestion de l’offre qui ont été sacrifiés trois fois de suite, par les conservateurs et les libéraux, dans les accords de libre-échange. Il annonce du même coup que le Bloc Québécois s’engage à présenter un projet de loi visant à garantir qu’il n’y ait plus jamais de brèche dans la gestion de l’offre lors des négociations d’accords commerciaux. Il mentionne qu’un Bloc Québécois détenant la balance du pouvoir forcerait un gouvernement minoritaire, qu’il soit rouge ou bleu, à envoyer des chèques compensatoires sans délais aux producteurs sous gestions de l’offre..

« Le Bloc Québécois sera toujours le plus fidèle allié des régions et de ses agriculteurs parce que les régions, c’est nous ! » d’ajouter Luc Thériault.

Il conclut en expliquant « Que ce soit à propos de la laïcité, du français, de l’énergie propre ou des régions, le Bloc Québécois a toujours été et sera toujours un parti propre au Québec. Pour Luc Thériault, c’est le Québec d’abord, le Québec tout le temps ! Parce que ce que le Québec veut, le Bloc le veut ! Parce que le Québec à Ottawa, c’est NOUS »!