Josée Bélanger, candidate conservatrice dans Berthier-Maskinongé a profité de la tournée de caucus de Joël Godin, député de Portneuf-Jacques-Cartier et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement et des infrastructures pour visiter trois entreprises et une municipalité de la circonscription.

 

Le but de ces rencontres était de discuter avec les dirigeants, propriétaires et travailleurs, des enjeux qui guettent leurs entreprises en 2019. Les collègues conservateurs se sont arrêtés à la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, à la Ferme Saint-Vincent de St-Cuthbert, à l’usine Cascades Enviropac et à la Ville de Lavaltrie.

 

« Ces rencontres ont été stimulantes et très pertinentes. On a rencontré des gens passionnés par leur travail, disponibles et prêts à collaborer pour avancer des dossiers et à faire rayonner la circonscription », a déclaré Josée Bélanger

 

Gestion des déchets, agriculture, économie verte et infrastructures aux rendez-vous.

 

C’est à Saint-Étienne-des-Grès, à la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, que la journée a débuté. Les enjeux de la Régie, l’économie circulaire et des défis à venir concernant le recyclage des matières résiduelles ont été abordés avec Pierre Tardif, directeur général et avec Sylvie Gamache, conseillère en communications.

 

La candidate et le député de Portneuf-Jacques-Cartier ont également rencontré l’agricultrice biologique, Fabienne Plain, à la Ferme Saint-Vincent de Saint-Cuthbert. « Les enjeux agricoles sont très présents dans le comté et le gouvernement doit être à l’écoute de ces entrepreneurs afin de collaborer à trouver des solutions pour développer cette industrie qui nous nourrit. Des gens de passion qui ont leur vocation à cœur ! », a mentionné Josée Bélanger.

 

La tournée s’est par la suite arrêtée à Berthierville pour une visite de Cascades Enviropac, avec Guy Burelle, estimateur de l’usine qui se spécialise dans la fabrication des produits de cartons avec de la fibre recyclée, entièrement recyclable, une entreprise qui a un apport important dans l’économie verte de la circonscription.

 

Finalement c’est à Lavaltrie, en compagnie du maire Christian Goulet et du directeur général, Marc-Olivier Breault, que la journée s’est terminée. Les enjeux d’infrastructures municipales, du développement économique et du train à grande fréquence ont été abordés.