Le député conservateur de Louis Saint-Laurent, Gérard Deltell était de passage dans le comté de Joliette, le 12 août.

M. Deltell a passé une bonne partie de la journée dans le comté en compagnie du candidat Jean-Martin Masse.

« Nous avons rencontré des gens de plusieurs milieux comme des élus, du communautaire et des affaires. On prend le pouls de la population », a expliqué en entrevue au Lanauweb, M. Deltell.

« Gérard et moi ça fait longtemps qu’on se connaît soit depuis l’époque qu’on fréquentait l’université ensemble et qu’on était chez les jeunes conservateur. M. Deltell est un homme d’expérience qui est capable de porter la voix dans son comté et à travers le Québec », a pour sa part souligné M. Masse.

Ce dernier a ajouté qu’une des questions importantes que les gens du comté devront se poser est qui est la personne qui est capable de porter la voix de Joliette, de la région et du Québec.

Les deux politiciens ont rencontré notamment le maire de Saint-Ambroise, François Desrochers. « Les municipalités veulent de l’aide du député fédéral en allant chercher le maximum des programmes gouvernementaux et avoir plus de souplesse dans le programme de la taxe sur l’essence », a précisé Jean-Martin Masse.

Pour Gérard Deltell, la prochaine élection générale représente un beau défi pour les conservateurs. « Il ne faut jamais rien pour acquis. En 2011, notre parti était presque disparu au Québec avec seulement cinq députés, il y en avait sept de plus en 2012. Actuellement, nous avons le vent dans les voiles.  On consolide ce qu’on a. Nous avons des candidats de qualité dans tous les comtés de la province. Les Québécois veulent-ils encore Justin Trudeau comme premier ministre. », s’est-il interrogé