Une semaine après avoir été élu député de Berthier-Maskinongé, Yves Perron a rencontré les médias de la circonscription pour faire connaître sa vision sur la tâche de député qu’il s’apprête  à entreprendre.

Dans le passé, M. Perron s’est montré rassembleur au sein de son parti lorsqu’il en était le Président national. Il compte continuer dans cette ligne de pensée en étant le député de tous les citoyens, organismes communautaires, élus municipaux et entrepreneurs. Il se fait un devoir d’être très présent dans le comté pour rapidement s’approprier les dossiers chauds dans le but de travailler main dans la main avec les acteurs locaux.

Disponibilité

Le nouveau député de Berthier-Maskinongé s’installera au cœur de la circonscription, plus précisément dans la municipalité de Louiseville pour être facilement accessible à tous. Son équipe d’attachés politiques expérimentée est déjà formée et prête à lui prêter main forte. M. Perron se fait un point d’honneur d’être disponible pour tous les intervenants, citoyens et élus du comté en leur donnant un accès privilégié à leur député, entre autres, en se déplaçant sur le territoire.

Priorités

Lors du point de presse tenu à Louiseville ce mardi 29 octobre, M. Perron a également fait part des dossiers auxquels il désire s’attaquer en priorité. En premier lieu, il indique l’agriculture, tout comme le chef du Bloc Québécois, M. Yves-François Blanchet, lors de sa première sortie médiatique. Yves Perron mettra toute la pression nécessaire pour que le gouvernement en place verse l’intégralité des compensations prévues aux agriculteurs sous la gestion de l’offre et ce, avant Noël. Yves Perron se fera un défenseur de la gestion de l’offre tout au long de son mandat.

Comme deuxième priorité il fait référence au dossier de l’internet haute vitesse et au réseau cellulaire.

‘’Cela fait dix ans qu’on promet des avancées dans ce secteur, mais à ce jour, il y a encore trop de personnes qui n’y ont pas accès.’’, déplore M. Perron.  Le Zoo de St-Edouard doit redevenir un lieu touristique attirant des visiteurs. M. Perron s’engage à prendre connaissance du dossier afin d’évaluer les possibilités de relance ou de nouvelle vocation pour le site. Pour ce faire il désire rencontrer rapidement le maire pour prendre connaissance du dossier et discuter des possibilités.  Finalement, le député du Bloc Québécois veut être un porteur de dossier pour les gens qui n’ont pas encore reçu de compensation suite aux pertes subies à cause de la pyrrhotite.

‘’Je serai un député présent et accessible et qui n’a pas peur de travailler.’’, conclut Yves Perron.

Photo courtoisie. L’équipe comprend trois attachés politiques : de gauche à droite Lyne Tanguay, Yves Perron, Ingrid Haegeman et Eric Laurendeau.