M. Gabriel Ste-Marie, député de Joliette et M. Yves Perron, député de Berthier-Maskinongé ont vivement déploré les retards liés à l’ouverture de la période de financement d’Emplois d’été.

Le programme permet notamment l’embauche d’étudiants par de nombreuses organisations au Québec. C’est pourquoi dans un contexte de manques criants de travailleurs, le Bloc Québécois demande de la part d’Ottawa d’ouvrir la période de financement pour ce programme.

« Quand le gouvernement va-t-il enfin ouvrir la période de financement? Va-t-il repousser la date limite pour compenser son retard? Ces subventions sont importantes puisqu’elles permettent aux organismes et aux petites municipalités ayant peu de moyens d’embaucher des étudiants partout au Québec », a déclaré M. Ste-Marie. « J’ajouterais que c’est également une très belle occasion pour les jeunes de s’initier au marché du travail et de gagner de l’argent. Elles profitent à tout le monde », a affirmé M. Perron.

Puisqu’il y a des retards, beaucoup de Québécois craignent que les délais les empêchent  de profiter de ce programme. Ce dernier permet notamment l’embauche de 70 000 jeunes travailleurs chaque été au Québec et au Canada.