Les services incendies de la région de Lanaudière sont passablement occupés par les temps qui courent.

En raison du danger d’incendie extrême, les pompiers ont eu à répondre à plusieurs appels pour des incendies de broussailles.

Un incendie de forêt a éclaté, en fin d’avant-midi, le 22 mai, au kilomètre 17 du chemin de Manawan. La SOPFEU est sur place. On demande aux villégiateurs et utilisateurs du territoire de faire preuve de prudence et de limiter leur déplacement dans le secteur.

Un feu s’est aussi déclaré le 21 mai dernier vers 16h00 dans le secteur du chemin St-Jean et de la Côte-du-Domaine, à Saint-Félix-de-Valois.

Il a fallu une vingtaine de minutes à la quinzaine de pompiers du service des incendies de Saint-Félix pour maîtriser le sinistre.

L’incendie s’est cependant propagé à un cabanon. La rapidité des pompiers a limité le feu au mur extérieur arrière du cabanon, empêchant par le fait même les flammes d’atteindre la résidence à quelques pieds de celui-ci,

Trois jours plus tôt, le 18 mai, les pompiers de Saint-Félix ont répondu à un appel pour un feu dans le bois sur le chemin de Joliette, avec risque de propagation à 3 bâtiments. Grâce à la rapidité des pompiers, aucun bâtiment n’a été touché par les flammes. Une dame qui a eu des malaises a été transportée au centre hospitalier par les ambulanciers.

Le 20 mai, le Service de sécurité incendie de Saint-Lin-Laurentides a répondu à un appel pour un feu à ciel ouvert s’étant propagé à un cabanon, puis à un garage détaché de la résidence principale sur la Malouin. Une dizaine de pompiers ont combattu le brasier durant une heure.

Le 21 mai, un incendie de forêt a éclaté près du Lac Creux à Mandeville. La colonne de fumée de l’incendie était visible de loin. Malgré une installation réglementaire avec pare étincelles, le feu s’est déclaré dans un boisé près de deux résidences. Le travail acharné des casernes #10, #20 de la MRC Autray, de la caserne de St-Gabriel-de-Brandon et de la SOPFEU, a permis d’épargner les deux résidences. Le support des avions citerne n’a pas été demandé, mais il s’en est fallu de peu.

Photo courtoisie. à Mandeville

Le printemps actuel est le plus sec depuis 10 ans. En date du 22 mai, la SOPFEU a répertorié 268 incendies affectant la forêt, comparativement à 142, au cours des dix dernières années. Il y a eu 342,8 hectares affectés.

Notons enfin que les feux à ciel sont présentement interdits.