Après avoir dévoilé un bilan de 5 518 cas confirmés de personnes atteintes de la COVID-19, 365 hospitalisations, dont 96 aux soins intensifs, et 36 décès, le premier ministre du Québec, François Legault, a haussé le ton, jeudi, à l’égard des personnes et des entreprises non essentielles qui ne respectent pas les consignes de la santé publique.

François Legault a demandé aux policiers de la Sûreté du Québec et aux corps de police municipaux, notamment de Montréal, d’être moins tolérants, et même de sévir contre les gens qui défient les règles en continuant de se rassembler et contre les commerces non essentiels toujours ouverts. « C’est injuste pour la majorité des Québécois qui respectent les règles de voir quelques personnes nuire à nos efforts collectifs. Ceux qui ne respectent pas les consignes recevront des amendes de 1 000 à 6 000 dollars de la police. C’est tout ce qu’ils méritent. C’est sérieux, il y a des vies qui sont en jeu », a-t-il déclaré.

Toutes les mesures pour limiter la transmission du virus d’une personne à l’autre doivent être suivies. Le premier ministre a invité l’ensemble des Québécois à ne pas prendre de risques et à éviter tout déplacement. « Ne vous demandez pas si vous allez être capable de passer le point de contrôle. Demandez-vous plutôt si c’est absolument essentiel de vous déplacer », a-t-il dit.

Dans Lanaudière, on dénombre 305 cas et sept décès a8 2 avril, à 13h.

Équipements stables

François Legault a réitéré que le réseau de la santé et des services sociaux se tient prêt. Le réseau dispose d’assez de respirateurs pour passer à travers les scénarios les plus pessimistes et continue de recevoir des commandes de masques, de gants et de blouses. « Tous les établissements du Québec ont assez d’équipements pour la prochaine semaine, a réaffirmé M. Legault. On travaille fort sur les commandes, même si ça joue dur à l’étranger. Il y a aussi des entreprises québécoises qui se préparent à prendre la relève. »

Du soutien pour le personnel de la santé

Le premier ministre a salué aujourd’hui l’ensemble des travailleurs qui œuvrent dans le réseau de la santé, en commençant par les centaines de personnes et de scientifiques qui travaillent pour la santé publique et qui combattent la propagation du virus dans chaque région du Québec. « Derrière Dr. Arruda, il y a des centaines de personnes, des scientifiques, qui travaillent jour et nuit, pour nous proposer les meilleures mesures pour combattre le virus. Merci ! » a témoigné M. Legault.

Pour souligner cette reconnaissance, le président du Conseil du trésor et ministre responsable de l’Administration gouvernementale, Christian Dubé, et la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, annonceront cet après-midi une bonification salariale et des mesures de protection du personnel atteignant 287 millions de dollars pour les travailleurs de la santé qui sont en contact direct avec des patients atteints de la COVID-19, y compris les préposés aux bénéficiaires dans les résidences privées pour aînés. « Je pense qu’on a rarement vu des personnes qui méritent autant des augmentations de salaire », a-t-il conclu.