Un résident de Saint-Félix-de-Valois, soupçonné d’avoir participé à un vol qualifié à Ville Saint-Gabriel, le 10 décembre dernier, a été déclaré non criminellement responsable de ses gestes.

Marco Cloutier était de retour au palais de justice de Joliette, le 21 février. Après avoir pris connaissance d’un rapport psychiatrique, la juge Michèle Toupin a ordonné que l’homme de 41 ans, soit envoyé en traitement à l’Institut Pinel de Montréal.

Les faits reprochés à l’accusé se sont produit sur la rue Beausoleil. Vers 10h du matin, Cloutier s’est présenté dans une résidence et s’en est pris à une connaissance en décembre en compagnie d’une complice pour ensuite dérober divers objets avant de prendre la fuite.

La victime dans cette affaire a été agressée à l’arme blanche. Marco Cloutier et sa complice ont quitté les lieux à pied avant d’être arrêtés, quelques minutes plus tard, sur la rue Monday, en possession des objets volés.

Cloutier faisait face à des accusations de vol qualifié, d’introduction par effraction, d’agression armée, voie de fait causant des lésions et deux bris de condition.

Alors qu’il était détenu préventivement au Centre Hospitalier de Le Gardeur afin d’y subir une évaluation psychiatrique, Marco Cloutier s’est évadé le 3 janvier dernier vers 18h30 avant d’être retrouvé cinq jours plus tard au CHDL.

Dans sa décision, le tribunal a tenu compte du lourd passé psychiatrique de l’accusé et des crimes violents qui lui ont valu plusieurs peines de détention.

Marco Cloutier devra comparaître devant la Commission d’examens des troubles de mentaux afin de décider de la suite des choses.