La Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) de Berthierville a procédé à son ouverture officielle le 12 juillet à Berthierville, en collaboration avec le comité local, formé de membres du milieu, soit le Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette, Développement Économique D’Autray, la Maison des jeunes de Berthier, la SADC de D’Autray-Joliette et une participation citoyenne.

À cette occasion, trois jeunes entrepreneurs ont fait du porte-à-porte pour collecter des canettes et présenter leur projet à la population de Berthierville. Les jeunes ont par la suite recyclé les canettes pour récolter une somme d’argent afin de lancer leur entreprise. Tous les entrepreneurs étaient présents pour témoigner de leur implication dans le projet et présenter leurs différents services. L’équipe est constituée de Mahé Bagdadi, Téo Bagdadi et Vincent Mainville en tant qu’entrepreneurs et Béatrice Villemure, en tant que coordonnatrice du projet.

La CIEC de Berthierville offre l’opportunité aux jeunes de la communauté de s’initier au marché du travail et au monde des affaires. Avec le support d’un coordonnateur, les jeunes créer une entreprise coopérative qu’ils devront gérer le temps d’un été. L’objectif de ce projet est d’offrir un environnement favorable au développement des capacités entrepreneuriales des jeunes entrepreneurs. Cette année, les entrepreneurs ont décidé d’offrir à leur communauté des services de gardiennage, la cueillette et la livraison d’épicerie, du jardinage et du désherbage. Pour encourager ce projet, il suffit de les joindre par téléphone au 450 540-1071 ou par courriel à ciecberthierville@gmail.com. Outre les multiples apprentissages ciblés, le projet de la Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) est une véritable expérience citoyenne. Le projet CIEC est un lieu de prise en charge, une occasion unique pour les jeunes entrepreneurs de s’approprier les opérations liées à la création et à la gestion de leur propre coopérative.

La CIEC de Berthierville a tenu à remercier ses partenaires financiers, soit le Fond étudiant II, la MRC de D’Autray, la Caisse Desjardins de D’Autray, la Ville de Berthierville pour leur précieux soutien.

Le projet Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) est rendu possible grâce au Fonds étudiant II qui, à titre de partenaire financier majeur, assure notamment le salaire et la formation des coordonnateurs partout au Québec. Il est déployé avec la collaboration du service d’entrepreneuriat coopératif du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité soutenu financièrement par le Secrétariat à la jeunesse, la Fondation pour l’éducation à la coopération et à la mutualité et le Mouvement Desjardins.

À propos du Fonds étudiant II

Issu d’un partenariat entre le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, le Fonds de solidarité FTQ et la FTQ, le Fonds étudiant II a pour mission de susciter la création d’emplois d’été chez les jeunes étudiants de niveaux secondaires, collégial et universitaire. Un capital de 40 millions de dollars a été constitué ayant pour but de rembourser les employeurs qui créent ces emplois d’été. Chaque année, plus de 1 800 000 $ sont versés en remboursement de salaires.

À propos du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM)

Reconnu officiellement par le gouvernement du Québec comme étant l’un des interlocuteurs privilégiés en matière d’économie sociale, le CQCM est l’instance dont se sont dotés les réseaux coopératifs et mutualistes afin d’assumer le développement de leur plein potentiel. Ainsi, le CQCM organise la concertation entre les réseaux coopératifs et mutualistes, effectue la représentation, défend les intérêts de l’ensemble du mouvement et favorise le développement coopératif et mutualiste afin de multiplier les effets bénéfiques de la coopération au Québec. Le CQCM compte parmi ses membres les grandes coopératives et mutuelles du Québec, les fédérations sectorielles ainsi que la Coopérative développement régional du Québec. Le mouvement coopératif et mutualiste québécois représente 8 millions de membres, génère plus de 116 000 emplois et son chiffre d’affaires atteint 39 G$.