Quelques semaines après le lancement du premier single, Le grand amour, Oaks Above dévoile enfin Recommencer, son nouvel album, un tout premier en français. Le grand amour, chanson énergique et romantique, roule sur Énergie et SiriusXM Canada depuis août à raison de 52 fois par semaine et a même atteint le Top 100 BDS sur les radios commerciales.

Le groupe rock montréalo-lanaudois, qui compte déjà deux recueils en anglais et plusieurs singles, a profité du confinement pour faire le plein d’anecdotes et composer textes et musique pour ce nouvel opus attendu.

S’INSPIRER DE LA CRISE COVID
« Quand la vie t’envoie des citrons, fais-en de la limonade! » C’est exactement ce qu’ont choisi de faire les membres de la formation québécoise. Loin de s’asseoir sur leurs lauriers, les musiciens ont plutôt profité de cette période de pause pour faire le plein d’inspiration, jusqu’à élaborer un album complet construit autour d’anecdotes recueillies durant le confinement. L’oeuvre est née d’un besoin de se retrouver ensemble et de reconnecter avec soi-même, après une année plutôt étrange. La chanson titre, Recommencer, est d’ailleurs une chanson explosive manifestant le besoin de s’évader. Elle exprime l’impression de recommencer éternellement la même journée, encore et encore.

Au fil de l’écoute, on découvre que les thèmes de l’anxiété, la solitude et la nostalgie sont abordés, mais aussi le rêve et bien sûr l’amour ! Plusieurs styles musicaux sont effleurés dans ces 10 pièces aux mélodies accrocheuses et aux histoires touchantes. Bien que les membres d’Oaks Above se décrivent comme une formation pop rock, on retrouve dans Recommencer des sonorités folk, blues et même « rock garage » ainsi que des arrangements inusités, mettant en vedette une instrumentation particulière.

« Nous nous sommes permis quelques trips de musiciens, comme nous aimons les appeler, sur cet album. La chanson Le Pêcheur, notre favorite, a une résonance pesante, aux sonorités du Bayou, tandis que Madonna ou Porcelaine sont nées de longues explorations musicales et nous ont permis de nous laisser aller ! »  – Fred Rivest, guitariste et pianiste de la formation Oaks Above.

UN VISUEL AUX INSPIRATIONS VINTAGE
La couverture de l’album ainsi que les photos qui l’accompagnent sont savoureuses ! Un concept à tendance humoristique, dans un décor et des costumes tout à fait dignes des années 70. Le salon, endroit clos, représente également à la perfection l’idée de confinement à la source des textes de l’album, tandis que des objets évoquant les différentes trames sont parsemés dans cette mise en scène. Quelle qu’en soit la signification, l’esthétique des visuels, photos et typographie est fantastique et amusante !

DEUX LANCEMENTS PLUTÔT QU’UN
Recommencer sera officiellement lancé ce jeudi 25 novembre lors d’une soirée à l’Escogriffe Bar Spectacle, rue St-Denis à Montréal. L’entrée est offerte à tous au coût de 10$. Dans une mise en scène signée François Bernier, Oaks Above y proposera un spectacle captivant et unique mettant en valeur la versatilité de chaque membre du groupe. Et le jeudi suivant, le 2 décembre, ce sera au tour de la Brasserie artisanale Albion à Joliette de recevoir, gratuitement cette fois, les membres et les fans d’Oaks Above.