Nous voulons mieux pour les citoyennes et les citoyens de chez nous et vous?

Courtoisie

Lettre Ouverte

Mesdames et Messieurs, François Legault, Pierre Fitzgibbon, Nadine Girault, Lise Lavallée, Lucie Lecours, Mathieu Lemay, Caroline Proulx, Louis-Charles Thouin

Chaque jour dans la région de Lanaudière, des milliers de citoyennes et de citoyens reçoivent des services publics dans les écoles, les cégeps, les établissements de santé et de services sociaux et les organismes gouvernementaux. Ces services sont assurés par les travailleuses et les travailleurs du secteur public, qui sont aussi des citoyennes et des citoyens du Québec.

Quotidiennement, ces travailleuses et travailleurs se dévouent avec cœur pour la population de Lanaudière puisqu’ils croient sincèrement aux services publics. Pourtant, depuis de nombreuses années, leurs conditions de travail ne cessent de se dégrader, notamment en raison des mesures d’austérité que les gouvernements leur ont imposées à la fois comme citoyennes et citoyens, et comme travailleuses et travailleurs. Toutes et tous subissent donc le double impact de ce que certains ont appelé « rigueur budgétaire » et sont les personnes les plus touchées par les conséquences désastreuses de compressions délétères, de coupes de postes et de privatisation.

Plus que quiconque, vous êtes à même de constater la pénurie de main-d’œuvre qui prévaut au Québec. Dans tous les secteurs, on crie au manque de relève ou de rétention. Cette pénurie est d’autant plus criante dans le secteur public si on considère que les salaires et les avantages sociaux sont inférieurs à ce que l’on peut retrouver dans le secteur privé ou dans les autres provinces canadiennes.

Devant ce constat alarmant, vous avez, en tant que personne élue par la population de notre région, la responsabilité de vous assurer que les conditions de travail et les salaires des employé-es des services publics soient à la hauteur de leurs responsabilités et de leur dévouement, et permettent d’attirer et de retenir le personnel affecté à ces tâches. Vous avez aussi la responsabilité que toutes les citoyennes et tous les citoyens de Lanaudière puissent recevoir les services auxquels ils ont droit.

Le 30 octobre dernier, le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a reçu les revendications des travailleuses et travailleurs du secteur public en vue du renouvellement de leurs conventions collectives. Le message envoyé au gouvernement est clair : il est urgent d’investir de manière substantielle dans les services publics afin que la surcharge de travail et la précarité ne soient plus la norme. La valorisation de tous les secteurs d’emplois du réseau public doit reposer sur une amélioration significative des salaires et des conditions de travail. Les demandes formulées sont légitimes; elles répondent tant aux besoins du personnel que de l’ensemble des Québécoises et des Québécois.

Mesdames et Messieurs, François Legault, Pierre Fitzgibbon, Nadine Girault, Lise Lavallée, Lucie Lecours, Mathieu Lemay, Caroline Proulx, Louis-Charles Thouin, les employé-es du secteur public ont besoin de votre appui. Par votre fonction, vous êtes en mesure d’intervenir auprès du président du Conseil du trésor pour qu’il prenne pleinement conscience de l’état de crise qui sévit actuellement dans les réseaux et qu’il réponde positivement aux demandes déposées.

Les travailleuses et les travailleurs des services publics, souhaitent continuer à prendre soin, accompagner, éduquer et répondre aux besoins de la population. Comme vous, ils veulent le meilleur pour l’ensemble des citoyennes et des citoyens de Lanaudière, dont elles et ils font partie.

Patricia Rivest, présidente du Conseil central de Lanaudière-CSN, Guillaume Granger, président du syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette (FNEEQ-CSN), Simon Deschênes, secrétaire du syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS de Lanaudière-CSN, Rémi Lépine, trésorier du syndicat des employé-es d’entretien de la Commission scolaire des Samares (CSN), Sébastien Janvier, président du syndicat du personnel de soutien du Cégep régional de Lanaudière-CSN et les 6 261 travailleuses et travailleurs CSN des services publics de la région de Lanaudière.