Un homme qui a loué une maison à Saint-Marceline avant de la saccager, a pris le chemin de la prison, le 8 janvier.

Alain Rousseau avait plaidé coupable, il y a presqu’un an, à des chefs de vol de plus de 5000$ et de méfait de plus de 5000$.

Le juge François Landry l’a condamné à une peine de neuf mois de détention avec une probation de deux ans.

Selon les faits dévoilés en Cour, en 2015, M. Rousseau avait arraché le plafond, des murs, la salle de bain, les planchers et les armoires.

En septembre 2019, l’accusé, qui n’a habité qu’un an à cet endroit, avait déclaré en entrevue à TVA Nouvelles, être une victime dans cette affaire. Il a soutenu que la demeure avait servi à élever des animaux, qu’elle était très sale et qu’il avait investi 40 000 $ dans sa rénovation.

Le propriétaire de la résidence saccagée, Yannick Le Port, avait souhaité que son histoire d’horreur comme propriétaire fasse bouger le gouvernement pour qu’il crée enfin une liste noire des mauvais locataires.

L’accusé n’aurait pas fait payer tous les loyers mensuels. Yannick Le Port aurait alors dû entreprendre des démarches pour réussir à expulser le locataire.