Mobilisation dans Lanaudière : nos fermes familiales étouffent!

Courtoisie Fédération de l’UPA de Lanaudière – crédit photo : Geoffroy Sénécal

Plus de 250 productrices, producteurs et relèves agricoles ont manifesté avec un convoi de plus de 150 tracteurs sur le boulevard L’Ange-Gardien, à L’Assomption, pour se rendre devant le bureau du député et premier ministre, M. François Legault, et devant les bureaux régionaux du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). L’objectif était d’interpeller le gouvernement concernant la crise qui plane actuellement sur le monde agricole et partager leurs inquiétudes. Les productrices et les producteurs de la région étouffent sous la lourdeur administrative, le manque de soutien de l’État et leur santé mentale en paie le prix.

Environ mille agricultrices et agriculteurs avaient défilé dans les rues de Québec, le 6 décembre 2023, afin de déposer un manifeste historique pour la relève agricole et l’avenir des fermes de chez nous. Dans l’espoir d’obtenir un appui suffisant de la part du gouvernement, cette approche rassembleuse et solidaire s’est toutefois vue vaine, puisque le budget 2024‑2025 du Québec consacre moins de 1 % de ses dépenses à l’agriculture. Avec ce faible pourcentage, le Québec et le Canada sont parmi les endroits au monde où le soutien au milieu agricole est le plus faible.

Courtoisie Fédération de l’UPA de Lanaudière – crédit photo : Geoffroy Sénécal

« Le revenu net agricole n’a jamais été aussi bas, avec une chute de 49.2 % en 2023 et de 86.5 % prévue en 2024. C’est en entendant nos cris du cœur que notre premier ministre devra nous répondre. Son absence aujourd’hui dans son propre compté est remarquée et décevante, tout comme le dernier budget provincial, avec le peu de soutien dédié à l’agriculture. Avec moins de 1% du budget dédié à l’agriculture, on est loin du projet de société. Moins de 1% du budget pour nourrir 8 millions de bouches! « Nos fermes familiales étouffent », c’est le slogan que nous avons choisi dans Lanaudière pour vous imager l’ampleur de la problématique », soutient M. Marcel Papin, président de la Fédération de l’UPA de Lanaudière.

C’est donc avec un sentiment d’urgence d’agir pour soutenir le secteur agricole dans un contexte de resserrement économique et d’inflation, que les productrices et producteurs de Lanaudière se sont mobilisés. À l’occasion du rassemblement, le convoi de tracteurs a d’abord encerclé le bureau du premier ministre, le temps de remettre un cadeau symbolique à son attachée politique, Mme Lynne Harpin. Le tracteur, icône agricole, était rempli de produits locaux et des revendications faites au gouvernement. Aux bureaux régionaux du MAPAQ, Mme Lucie Lecours, députée des Plaines et présidente du caucus de la CAQ dans Lanaudière et Pascale Déry, députée de Repentigny et ministre de l’Enseignement supérieur, ont fait une allocution d’une dizaine de minutes pour écouter les messages des producteurs présents et échanger avec eux.

Courtoisie Fédération de l’UPA de Lanaudière – crédit photo : Geoffroy Sénécal

Parmi les aspects revendiqués, ceux-ci désirent avoir un soutien adéquat de l’État, notamment en ce qui concerne l’aide à la relève, l’actualisation des programmes de gestion des risques, la protection du territoire et des activités agricoles, un plafonnement des taux d’intérêt, du soutien face aux changements climatiques, des allègements réglementaires, une diminution de la paperasse, une réciprocité des normes avec les pays qui vendent leurs produits agroalimentaires en sol québécois et des programmes d’aide plus efficaces.

« Il est impératif que notre relève, nos terres agricoles, nos fermes familiales soient encore là dans 100 ans pour nourrir sainement les Québécoises et les Québécois. L’agriculture d’ici est l’une des plus performantes en Amérique du Nord, la plus structurée collectivement, la plus familiale, et elle répond toujours fidèlement aux exigences sociétales et environnementales. Je pense qu’en 2024, on est en droit d’espérer, nous les productrices et producteurs, de vivre dignement de notre métier », exprimait Pier-Luc Hervieux, représentant de la Relève agricole de Lanaudière, lors de son discours.

En gage de remerciement et de sensibilisation à la population pour son appui et sa patience, des produits locaux ont été remis à plusieurs endroits stratégiques durant le convoi, aux automobilistes ralentis et piétons curieux.

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette