Marie-Soleil Roy et l’organisme qu’elle a cofondé, Le Marie-Terre (MT), ont été très actifs durant la pandémie. Bien que certains de ses projets aient été reportés, notamment sa tournée avec la pièce de théâtre Madame Chérie et Amauri, la crise sanitaire reste un moteur de création pour l’artiste multidisciplinaire qui a réalisé de nombreux projets durant la dernière année.

Des initiatives qui lui permettent de démocratiser l’art et la littérature au plus grand nombre. Une mission qui est d’autant plus importante durant cette période où les jeunes sont particulièrement affectés par l’isolement.

Ce fut aussi une période faste pour les activités du Marie-Terre, puisque son organisme a lancé sa nouvelle signature visuelle et la refonte de son magnifique site Web, lemarieterre.com, durant cette période.

« La culture a un impact positif dans le monde ! À travers les projets que nous réalisons, nous souhaitons laisser les élèves s’exprimer afin de créer un sentiment de vivre ensemble et d’ouverture ! En pandémie, les arts visuels et la littérature restent très accessibles, et ce, aux élèves de tous les milieux! Nous souhaitons utiliser le pouvoir de l’art pour créer du bonheur et de l’espoir. »

Photo courtoisie

Des fresques qui volent

C’est comme artiste en résidence que Marie-Soleil Roy a accompagné les 600 élèves de 4 à 12 ans des trois pavillons de l’école Marie-Charlotte durant 12 semaines. Les élèves ont eu l’occasion d’y déposer leurs inspirations sur le thème du bonheur. Les grandes fresques de tissus des 40 classes et l’œuvre de l’artiste seront exposées dans la cour d’école des trois pavillons lors d’un lancement prévu en juin.

Fresque de l’artiste Marie-Soleil Roy réalisée dans le cadre du projet Les fresques qui volent. Pour ce faire, l’artiste s’est inspirée des visages des centaines d’enfants rencontrées lors de sa résidence dans les 3 pavillons des écoles Marie-Charlotte. L’œuvre sera prochainement exposée à l’école Marie-Charlotte.

Des mots porteurs d’espoir

Ce sont 1000 trousses créatives qui ont été offertes gratuitement aux élèves de 15 écoles lanaudoises pour leur participation au projet Des mots porteurs d’espoir de Marie-Soleil Roy l’organisme. Avec le matériel qui leur a été distribué, les élèves ont été amenés à créer des dessins et des poèmes sur le thème de l’espoir. Les œuvres de tous les élèves, c’est-à-dire un millier, seront intégrées à un recueil et distribuées aux participants de ce beau projet, diffusé et édité par le Marie-Terre !